Hayom Yom du 24 Iyar :   D.ieu supplie Israël de respecter la Torah.

Hayom Yom du 24 Iyar : D.ieu supplie Israël de respecter la Torah.

« אם בחוקותי תלכו »: ‘אם’ זה הוא לשון תחנונים כמרז »ל, שכוונתו – הלואי בחוקותי תלכו. וזה שהקב »ה כביכול מתחנן לפניהם שישמרו את התורה – זה עצמו מסייע ונותן כח לאדם שיעמוד בבחירתו הטובה. ועוד זאת [ענין נוסף]: אשר בחוקותי – תלכו; דנעשית הנשמה מהלך.

***

בביאת המשיח תתגלה מעלת הפשיטות והתמימות שיש בעבודתם של אנשים פשוטים שמתפללים ואומרים תהילים בתמימות.

“Si vous marchez dans Mes Lois”. Ce « si » est implorant. Nos Sages l’expliquent ainsi: “puissiez vous marcher dans Mes Lois”. D.ieu, si l’on peut ainsi s’exprimer, supplie Israël de respecter la Torah. Et cela même apporte à l’homme l’aide et la force pour faire le bon choix. Bien plus, “vous marcherez dans Mes Lois” et l’âme pourra effectivement connaître le progrès.

* * *

Lorsque le Machia’h viendra, se révélera la grandeur de la simplicité et de l’intégrité qui sont à la base du service de D.ieu des gens simples, lorsqu’ils prient et récitent des Tehilim avec sincérité.

Crown Heights : Le philanthrope George Rohr réuni les Chlou’im du Rabbi en Ukraine

Crown Heights : Le philanthrope George Rohr réuni les Chlou’im du Rabbi en Ukraine

Le philanthrope George Rohr a rencontré Les Chlou’him d’Ukraine au domicile du vice-président de Merkos, le Rav Moshe Kotlarsky, pour discuter de la situation des communautés juives en Ukraine.

 

Les Chlou’him Habad ont récemment tenu une réunion dans le quartier de Crown Heights à Brooklyn pour discuter d’un plan à long terme pour faire face à la guerre en cours.

Ils se sont rencontrés au domicile du Rav Moshe Kotlarsky, vice-président de Merkos L’inyonei Chinuch, et ont eu des discussions avec lui et le grand philanthrope juif George Rohr.

George Rohr est un homme d’affaires et philanthrope américain. Il est cofondateur et président de NCH Capital Inc, [1] une société de capital-investissement.

Le principal objectif philanthropique de George Rohr a été l’éducation et l’alphabétisation juives, en particulier par le biais d’initiatives telles que le Rohr Jewish Learning Institute , le plus grand réseau d’éducation des adultes juifs au monde; la création de plus de 150 Beth Habad sur les campus universitaires aux Etats Unis et sur la renaissance de la vie communautaire juive en Europe de l’Est et dans l’ex-Union soviétique en partenariat avec le Mouvement Loubavitch .

Étaient présents à la réunion, le grand rabbin d’Odessa Rav Avraham Wolff, le grand rabbin de Jitomir Rav Shlomo Wilhelm, le grand rabbin de Kharkiv Rav Moshe Moskowitz et le Rav Pinhas Vishedsky de Donetsk/Kiev. Ils ont été rejoints par le Rav Dovid Mundshein et le Rav Shlomo Peles de la Fondation Ohr Avner Habad.

Les Chlou’him ont donné un compte rendu complet et détaillé des efforts de sauvetage de centaines de milliers de Juifs vers des lieux sécurisés, ainsi que des activités de bien-être et de bienfaisance avec les réfugiés de la guerre qui séjournent temporairement dans plusieurs pays du monde.

Lors de la réunion, il a été décidé que les communautés devraient se concentrer sur une réouverture progressive des institutions et le retour prudent des Chlou’him dans leurs villes respectives.

Jusqu’à la guerre, 155 rabbins ont servi dans environ 30 communautés différentes dans les villes ukrainiennes. Un certain nombre d’entre eux sont restés dans le pays sous le feu, depuis le début de la guerre. Cependant, une grande majorité a été forcée de fuir, en raison des féroces attaques russes contre les villes.

Certaines communautés ont subi un coup dur, et surtout la communauté de la ville en ruine de Marioupol.

« Dans certaines villes, il y a encore beaucoup de Juifs, qui n’ont pas été autorisés à franchir les frontières du pays en raison de leur âge et de leur enrôlement dans l’armée, ou des adultes qui ont eu du mal à partir physiquement », ont-ils expliqué.

Depuis le début de la guerre, la plupart des Chlou’him et de nombreux membres de leurs congrégations ont été évacués via des opérations de sauvetage spéciales. Dans les villes de Dnipro, Odessa, Kherson et autres, les Chlou’him sont restés ou sont revenus.

Les Chlou’him ont continué à gérer leurs communautés à distance, fournissant de la nourriture et du matériel de survie aux Juifs restés sur place.

Le retour physique des Chlou’him permettra de rassembler les communautés déchirées, de préserver ce qu’il en reste et de redévelopper les institutions communautaires. Le Rav Kotlarsky et George Rohr se sont tous deux engagés à aider à faire en sorte que cela se produise.

 


 

EN IMAGES. Grande parade de Lag Baomer à Tsfat

EN IMAGES. Grande parade de Lag Baomer à Tsfat

La communauté Habad de Safed a célébré Lag Baomer avec une procession colorée qui a défilé dans le quartier de Canaan, et par un impressionnant spectacle et l’allumage d’une Medora géante.

 

Lag Baomer à Tsfat comprenait un programme riche et varié, avec une parade dans les rues de Tsfat, réunissants tous les enfants de la ville et l’allumage d’une Medoura géante avec le maire et les représentants de Habad dans la municipalité, une classe « facultative » passionnante pour les enfants de Hala’ah, le programme Maïmonide et un clip passionnant sur la catastrophe de Meron signé en la revendication d’une véritable rédemption et complétée par de bonnes décisions des enfants de la communauté.
L’événement était accompagné par la chorale Or Menachem avec des chansons uniques, et au centre de l’événement, les enfants ont apprécié la performance de « The Code » de Shlomke par les enfants.

 

EN IMAGES. Après trois ans d’interruption, grande parade du Jour d’Israël sur la Cinquième Avenue

EN IMAGES. Après trois ans d’interruption, grande parade du Jour d’Israël sur la Cinquième Avenue

La traditionnelle parade du Jour d’Israël revient dans les rues de New York après une interruption de trois ans, selon les organisateurs de la parade, le Conseil communautaire juif de New York (JCRC-NY).

 

La parade aura lieu le dimanche 22 mai, sur la Cinquième Avenue à Manhattan, avec le slogan « Together Again », une réponse à la montée de l’antisémitisme à New York et aux attaques terroristes contre les Juifs en Israël.

Des dizaines de milliers d’amoureux d’Israël sont attendus à la parade qui accueillera également une longue liste de dignitaires israéliens, dont le ministre de la défense Benny Gantz (bleu et blanc), le ministre de la diaspora Nachman Shai (travailliste), le ministre du logement Ze’ev Elkin (Nouvel Espoir), la ministre de l’absorption Pnina Tamano-Shata, les députés Ofir Akunis (Likoud), Gilad Kariv (Labor), l’envoyé d’Israël à l’ONU Gilad Erdan (Likoud) et le consul général d’Israël, Asaf Zamir (Bleu et Blanc).

Parmi les dignitaires américains présents à la parade figurent la gouverneure de New York, Kathy Hochul, le maire de New York, Eric Adams, le représentant Gerald Nadler (D-NY) et le représentant Lee Zeldin (R-NY), ainsi que des rabbins et des célébrités, dont l’auteur-compositeur Eliad Nachum et les rappeurs Kosha Dillz et Nissim Black.

La Celebrate Israel Parade (à l’origine Youth Salute to Israel Parade, puis Salute to Israel Parade) est une parade annuelle de soutien à Israël qui se déroule sur la Cinquième Avenue à New York depuis 1964. La parade défile vers le nord sur la Cinquième Avenue de la 57ème rue à la 74ème rue. Selon les organisateurs, il s’agit du plus grand rassemblement mondial de soutien à Israël.

En 2020 et 2021, en raison de la pandémie de Corona, le défilé s’est déroulé sur une plateforme virtuelle. Aujourd’hui, il est de retour, et il rugit.

Le PDG du JCRC-NY, Gideon Taylor, a déclaré dans un communiqué : « Le défilé de cette année sera marqué par l’unité entre tous les mouvements du peuple juif et entre Israël et la diaspora, et sera une réponse écrasante à la montée de l’antisémitisme aux États-Unis et du terrorisme en Israël. Après la pause dans les rencontres qui nous a été imposée par la Corona, nous sommes enthousiastes à l’idée de marcher à nouveau dans les rues et de manifester notre soutien à l’État d’Israël. » JewishPress & Israël Valley






















































































































La BD du jour : « Juste un peu d’eau » (2ème épisode), par Jacky Yarhi

La BD du jour : « Juste un peu d’eau » (2ème épisode), par Jacky Yarhi

EPISODE 1


EPISODE 2



A SUIVRE…

BD DISPONIBLES SUR AMAZON

 

 

Guemara – Talmud Sota 38a et 38b Rachi, Hala’ha et Hassidout

Guemara – Talmud Sota 38a et 38b Rachi, Hala’ha et Hassidout