WHATSAPP : 00972 587 358 770 [email protected]

 

Dans le Dvar Mal`hout sur la Paracha Yitro, le Rabbi explique la raison pour laquelle les 10 Commandements sont dits à deux reprises dans la Torah. La première fois, dans la Paracha Yitro, et la seconde fois dans la Paracha Vaèt`hanan.

La réponse à cela. La première fois correspond à celle où les enfants d`Israël entendirent les 10 Commandements de la bouche de L`Eternel Lui-même. La seconde fois correspond à celle ou le peuple Juif entendit les 10 Commandements de la bouche de Moché.

En effet, la Torah nous enseigne que lorsque L`Eternel parla au Mont-Sinaï, les âmes des enfants d`Israël s`envolèrent après que L`Eternel eût prononcé les deux premiers Commandements, car ils ne purent supporter un tel dévoilement. Par un désir irrésistible de rejoindre leur source divine pour se fondre en elle, leurs âmes quittèrent leurs corps, et L`Eternel dut les ramener à la vie par la rosée de la résurrection des morts. Puis, revenus à la vie le peuple demanda à Moché d`être leur intermédiaire, pour entendre de la bouche de Moché les Huit autres Commandements.

Le Rabbi explique la raison pour laquelle il était nécessaire que les enfants d`Israël entendent les Commandements divins de la bouche de Moché.

L`avantage d`entendre les Commandements de la Bouche de L`Eternel, est qu`il s`agit d`une révélation illimitée, mais l`inconvénient est que cette révélation ne peut pas être assimilée de manière profonde. L`avantage d`entendre les Commandements de la bouche de Moché est que L`Eternel a donné à Moché la force de répéter Sa Parole de manière à ce que Celle-ci puisse être reçue et intégrée de manière profonde par le peuple Juif.

Un des points les plus importants de ce Dvar Mal`hout est l`importance de Moché, et du Moché de chaque génération, dont la mission consiste à intégrer l`enseignement divin dans le corps et dans l`âme de chaque Juif.

Pour expliquer ce concept, il est possible de donner deux exemples, bien que ceux-ci ne soient pas des exemples qui sont donnés par le Rabbi lui-même. Cependant, le Rabbi demande que chaque Juif se doit d`écrire ses propres `Hidouchim, et un `Hidouch consiste aussi dans la façon d`expliquer une idée, et en l`occurence ici, dans l`utilisation d`un exemple.

Ainsi, pour approfondir l`enseignement du Dvar Mal`hout sur la raison pour laquelle les 10 Commandements sont dits à deux reprises dans la Torah, nous pouvons donner les exemples suivants.

La `Hassidout nous enseigne que lorsque L`Eternel créa le monde Il mit Sa grande lumière de côté, et créa de cette façon un espace vide (le `Hallal)  dans lequel Il fit passer un fin rayon de lumière (le Kav), reflet de Sa lumière infinie, au moyen duquel Il créa l`enchaînement des mondes, et notre monde limité (voir Chaar Ha Yi`houde vé Ha Emounah, Tanya).

Les Sages de la partie profonde de la Torah nous enseignent que l`espace viden`était pas en réalité totalement vide. Lorsque L`Eternel retira Sa grande lumière (le premier Tsimtsoum), il resta une trace de cette grande lumière. Cette trace de lumière s`appelle le Réchimo, et elle représente une force cachée de la Création.  

Il est possible de dire ici qu`il en fut ainsi aussi lorsque LEternel parla au Mont-Sinaï et que les âmes des enfants d`Israël s`envolèrent après que L`Eternel eût prononcé les deux premiers Commandements. Peut-être resta-t-il une trace de la Parole divine dans le corps des enfants d`Israël après que les âmes s`envolèrent pour rejoindre leur source divine.

Le deuxième exemple est de la Torah. Dans le Traité Nidda, il est dit que l`enfant apprend toute la Torah quand il est dans le ventre de sa mère, et lorsqu`il vient au monde un ange le frappe légèrement au-dessus de la bouche pour lui faire oublier tout ce quil a appris. La `Hassidout explique que l`enfant n`a réèlement pas tout oublié de son étude. Il en reste une trace, et c`est précisément grâce à cette trace que l`enfant pourra étudier et réapprendre toute la Torah qu`il étudia lorsqu`il se trouvait dans le ventre de sa mère.

A la lumière de ces exemples nous pouvons comprendre que la mission du Rabbi consiste à révéler cette force cachée qui est au fond de nous. Cette force, cette trace, n`est autre que la force de l`Essence de notre âme.

La première fois que LEternel prononca les 10 Commandements correspond à la révélation de L`Essence divine. La deuxième fois, lorsque Moche répéte la Parole divine, correspond à la mission du Rabbi de révéler la trace de L`Essence divine que chaque Juif porte en lui, afin de révéler L`Essence divine dans ce monde, avec la venue de notre Juste Machia`h, très bientôt et de nos jours, avec l`aide de D.ieu

 

Commentaires

WhatsApp CONTACTEZ-NOUS PAR WHATSAPP