Le Premier ministre Binyamin Netanyahou prendra la parole mardi à la 75e Assemblée générale annuelle des Nations Unies. Son discours sera transmis en direct par vidéo-conférence en raison de la pandémie de coronavirus.

Ce mardi, Benjamin Netanyahu, Premier ministre d’Israël, s’est adressé à l’Assemblée générale de l’ONU et a abordé les principales questions de la politique internationale israélienne: les accords de paix avec les pays arabes, le conflit avec les Palestiniens, l’activité nucléaire de l’Iran et documentation du renseignement sur les actions du Hezbollah au Liban.
« Le Moyen-Orient n’est pas une bonne usine de nouvelles, mais cette année je suis heureux d’en annoncer deux », le président israélien a ouvert sa présentation par un message enregistré, faisant référence aux accords historiques signés avec les Émirats arabes unis et Bahreïn. 9 septembre.
« Je ne doute pas que bientôt, très bientôt, davantage de pays arabes et musulmans rejoindront le cercle de la paix », a promis Netanyahu et a célébré que ces approches ont enlevé aux dirigeants palestiniens « le veto à la paix dans notre région ».

Soutenu par des photos qu’il a exposées lors de son discours, le Premier ministre israélien a révélé des informations du renseignement sur un dépôt d’armes que le mouvement terroriste du Hezbollah cache à Beyrouth.
«C’est dans le quartier de Janah, près de l’aéroport, à quelques mètres des réservoirs d’essence et entouré de maisons civiles», a expliqué Netanyahu et comparé cette situation à la récente tragédie dans le port de la capitale libanaise dans laquelle un entrepôt de nitrate a explosé. d’ammoniac: « Nous avons vu comment 200 personnes sont mortes et un quart de million se sont retrouvées sans abri, donc les habitants de Janah doivent agir maintenant et protester, si cela explose, ce sera une autre tragédie », a-t-il déclaré.

Enfin, le premier ministre israélien a évoqué la menace nucléaire iranienne. « Il ne fait aucun doute que l’Iran recherche des armes nucléaires, le dossier secret qu’Israël a détourné dans le centre de Téhéran l’a prouvé », a-t-il déclaré en référence à une opération de renseignement publiée en 2018 et a appelé à une plus grande fermeté de la communauté internationale pour sanctionner les violations. Iraniens: « Les membres européens ont promis des réponses contre les violations, mais le Conseil de sécurité n’a rien fait pour les dossiers que nous avons découverts ».
Netanyahu ONU

«En 2015, je me suis opposé uniquement à l’accord sur le nucléaire parce qu’il ne bloquait pas le chemin de l’Iran vers la bombe, mais il l’a ouvert. Dans deux mois, ils auront suffisamment d’uranium enrichi pour fabriquer des armes nucléaires et ils travaillent pour doubler leur capacité d’enrichissement », a-t-il dit.

Netanyahu a salué la position du président américain Donald Trump de faire pression pour des mesures contre les actions iraniennes. À cet égard, il a demandé aux membres du Conseil de sécurité de «soutenir les États-Unis contre la plus grande menace à la paix au Moyen-Orient» et a souligné que cette position contre Téhéran fait déjà l’objet d’un consensus dans la région: «Les Israéliens et les Arabes exigent des mesures dur contre l’Iran.  »

 

%d blogueurs aiment cette page :