L’échelon politique ordonne aux militaires de se préparer au scénario dans lequel le président Trump frappe l’Iran au cours de ses derniers jours au pouvoir.

L’échelon politique a chargé Tsahal de se préparer à un scénario d’action américaine contre l’Iran avant le départ du président Donald Trump de la Maison Blanche en janvier.

De hauts responsables israéliens impliqués dans l’affaire ont déclaré au correspondant politique de Walla, Barak Ravid, que la directive de l’échelon politique à l’armée n’était pas venue à cause d’informations ou d’une estimation selon laquelle l’administration Trump agirait contre l’Iran, mais davantage à cause de la période sensible des semaines qui ont précédé jusqu’au changement de gouvernement du 20 janvier à Washington.

Le ministre de la Défense Benny Gantz s’est entretenu à deux reprises au cours des deux dernières semaines avec le secrétaire américain à la Défense par intérim Christopher Miller. Ces pourparlers ont porté sur la question iranienne, la situation en Syrie et le mémorandum d’accord sur la sécurité entre Israël et les États-Unis.

Selon le rapport Walla , si l’administration Trump agit contre l’Iran, Israël devrait recevoir un avertissement préalable de l’action. Cependant, en raison de la grande incertitude, l’armée a été chargée de veiller à ce que les systèmes de défense d’Israël soient prêts pour tout scénario pouvant résulter d’une attaque américaine contre l’Iran.

Israël craint qu’en cas d’attaque américaine, les Iraniens puissent riposter en attaquant Israël par le biais des milices pro-iraniennes en Syrie ou de l’organisation terroriste du Hezbollah au Liban.

 

 

Abonnez vous
à la Newsletter
de Hassidout.org !

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

hassidout.org will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.