Les soldats sur la base ou chez eux ont reçu l’ordre de rester là où ils se trouvent alors que les FDI se préparent à une éventuelle opération au sol à Gaza.

Le chef d’état-major, le lieutenant-colonel Aviv Kochavi, a publié aujourd’hui (jeudi) un ordre de couvre-feu: tous les soldats resteront sur la base et ne seront pas autorisés à quitter leurs maisons jusqu’à nouvel ordre.

En outre, le chef d’état-major a décidé d’étendre la mobilisation des réserves de Tsahal à 7 000 soldats, certains pour le combat et d’autres pour le commandement du front intérieur.

Jeudi après-midi, les terroristes de Gaza ont tiré un barrage de roquettes sur les villes de Ramat Gan, Kfar Chabad, Herzliya, Givat Shmuel, Tel Aviv et d’autres villes du centre d’Israël.

Une minute plus tard, des roquettes ont été tirées sur Lakiya, Be’er Sheva et diverses colonies bédouines du Néguev.

Juste avant les tirs de roquettes à longue portée sur le centre d’Israël, un lourd barrage de roquettes a été tiré sur des communautés juives proches de Gaza, notamment Nirim, Ashkelon, Nir Am, Kfar Aza, Nahal Oz, Ashdod, Sdei Eliyahu, Sderot et d’autres.

On estime qu’en l’espace de quelques minutes, plus de 100 roquettes ont été tirées de Gaza sur des centres civils israéliens.

Les ambulanciers du Magen David Adom (MDA) ont fourni une aide médicale à quatre personnes dans un état léger et modéré. Parmi les victimes, un garçon de 7 ans a subi des blessures modérées aux membres alors qu’il courait pour s’abriter, dans la plaine côtière. Il a été emmené en soins intensifs mobiles au centre médical de Sheba, pleinement conscient.

Trois personnes ont été légèrement blessées lorsqu’une roquette est tombée dans la région de Kiryat Gat. L’une des blessées est une femme de 60 ans qui a été blessée par du verre brisé. Une autre est une femme de 40 ans qui a été blessée en courant pour se réfugier. Une femme de 35 ans est en état de choc.

Plus tôt jeudi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a visité une batterie antimissile Iron Dome située dans le centre du pays.

Dans une déclaration faite sur le site, Netanyahu a déclaré: «Je suis maintenant ici à une batterie antimissile Iron Dome. Les soldats ici font un travail exceptionnel pour protéger le ciel d’Israël ainsi que nos citoyens. Il est impossible d’atteindre une protection à 100 p. 100, mais ils sont assez proches de ce pourcentage et nous leur devons beaucoup pour leur défense.

«Les actions de protection de ces batteries anti-missiles Iron Dome nous donnent la possibilité de lancer nos attaques de représailles, et Tsahal a déjà mené plusieurs centaines d’attaques de ce type contre divers objectifs, et dans un proche avenir, nous atteindrons la millième . Et nous continuerons de frapper le Hamas tout en défendant nos citoyens », a déclaré Netanyahu.

Le Premier ministre a souligné que «cela prendra un peu plus de temps, mais avec un grand nombre de frappes, à la fois défensives et offensives, nous atteindrons notre objectif – celui de rétablir le calme dans l’État d’Israël.»

À la base de Iron Dome, le Premier ministre était escorté par le brigadier-général Gilad Biran, le lieutenant-colonel Maor Gavriel et le commandant de la batterie antimissile, Assaf Ohana.

Au cours de sa visite de la base, Netanyahu a discuté de divers problèmes avec les opérateurs du Dôme de fer et les a écoutés décrire leurs différentes tâches. Avant de partir, le Premier ministre les a remerciés pour leur contribution significative à la sécurité des citoyens israéliens.


Widget not in any sidebars