Le Premier ministre Netanyahu a déclaré qu’Israël n’avait pas de calendrier pour accepter un cessez-le-feu avec le Hamas avant que tous les objectifs soient atteints.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré mercredi que l’opération antiterroriste en cours dans la bande de Gaza se poursuivra jusqu’à ce qu’Israël ait atteint tous ses objectifs militaires dans l’enclave dirigée par le Hamas, indépendamment de la pression internationale pour accepter un cessez-le-feu avec le Hamas.

S’adressant à des journalistes et à des diplomates étrangers au siège de Tsahal à Tel Aviv mercredi après-midi, Netanyahu a déclaré qu’Israël n’avait pas fixé de calendrier pour l’achèvement de son opération antiterroriste « Gardien des murs » à Gaza, soulignant que les frappes se poursuivraient jusqu’à avoir atteint ses objectifs militaires.

«Nous ne sommes pas debout avec un chronomètre», a déclaré Netanyahu. «Nous voulons rester fidèles aux objectifs de cette opération.»

Accompagné du ministre des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, Netanyahu a comparé l’opération actuelle aux engagements militaires antérieurs dans la bande de Gaza.

« Les opérations précédentes ont duré une longue période, nous ne pouvons donc pas encore définir une heure [pour terminer ces opérations]. »

Ashkenazi a opposé cette opération « Gardien des murs » aux opérations précédentes contre le Hamas.

«Ce tour est différent. Le Hamas a initié l’escalade actuelle dans une tentative de dominer l’ordre du jour et de renforcer politiquement sa position au sein de l’Autorité palestinienne. La communauté internationale doit s’assurer que l’infrastructure et l’importation de matériaux et d’argent dans la bande de Gaza vont bien à la population de Gaza, et que le Hamas ne les détourne pas pour ses objectifs militaires.


Widget not in any sidebars