«Nous allons faire quelque chose qu’aucun autre pays n’a fait. À partir de mardi, Israël interdira pratiquement tous les vols.

Le gouvernement israélien s’est réuni dimanche après-midi pour statuer sur une nouvelle interdiction de voyager limitant strictement les voyages aériens à destination et en provenance du pays.

Le gouvernement devrait approuver dimanche l’interdiction quasi totale de tous les voyages aériens à destination et en provenance du pays, un jour après que le Premier ministre Binyamin Netanyahu a tenu des délibérations sur le plan avec le ministre de la Santé, le ministre des Transports, chef du Conseil de sécurité nationale les directeurs généraux des ministères de la Santé et des Transports, le tsar des coronavirus, le chef des services de santé du ministère de la Santé, le chef de l’Autorité de l’aviation civile, le procureur général et d’autres hauts fonctionnaires.

«Nous sommes en avance sur le monde entier», a déclaré Netanyahu à l’ouverture de la réunion dimanche. «Aucun autre pays n’a fait ce que nous allons faire maintenant. Nous allons sceller hermétiquement le pays.

«Au cours de cette semaine de ciel fermé, nous vaccinerons un autre million d’Israéliens.»

Le plan qui sera soumis aux ministres pour un vote dimanche interdira pratiquement tous les voyages aériens à partir de mardi matin, l’interdiction restant en vigueur jusqu’à la fin du mois de janvier. Selon la proposition, le gouvernement pourra prolonger l’interdiction de voyager au-delà du 31 janvier.

Bien que les voyageurs ne soient pas autorisés à entrer en Israël dans presque tous les cas, des exceptions seront faites pour les cas humanitaires sur les vols affrétés spéciaux.

Les voyageurs devant quitter le pays ne seront autorisés à voler depuis l’aéroport international Ben Gourion que s’ils bénéficient d’une autorisation spéciale pour «circonstances exceptionnelles».

%d blogueurs aiment cette page :