Notre fidèle collaborateur Gerard Touaty nous a quittés

Depuis plus de trente ans, Gérard Touaty collaborait à Actualité juive, semaine après semaine, avec une page consacrée à l’étude de la Panacha. Il nous a quittés le dimanche 5 avril 2020, 11 Nissan.
Sur un ton positif, il savait condenser un message profond en termes actuels, livrant une pensée ‘hassidique parfois avec humour. parfois avec gravité. mais toujours avec douceur et sur un ton encourageant.

Actualité juive avait édité des livres sur ses commentaires de la Panacha ainsi que sur les Lois de Chabbat.

Professeur à l’école Sinaï depuis de longues années. Gérard Touaty dispensait aussi des cours et des conférences, surtout sur l’éducation, à un public varié, loin des polémiques, avec un sourire qui effaçait toutes les difficultés, qui donnait la force à chacun et chacune de surmonter tous les obstacles.

Victime d’une crise cardiaque il y a quelques mois. Gérard restait présent dans notre coeur, dans notre équipe : nous avions réimprimé les rubriques qu’il avait animées les années précédentes car nous ne pouvions pas nous résoudre à confier sa page à quelqu’un d’autre.

Ses élèves et ses amis se joignaient à la famille pour prier pour son prompt rétablissement. On avait ajouté le prénom ‘Haim à son prénom hébraïque Itshak. pour l’aider à surmonter cette épreuve.

Gérard Touaty a quitté ce monde le jour de la naissance du Rabbi de Loubavitch auquel il était très attaché.

Une petite anecdote : il y a de nombreuses années, la synagogue qu’il fréquentait avait des difficultés de trésorerie et avait lancé  un appel, une seule fois, pour participer aux frais du loyer en cours. Gérard avait donc envoyé un chèque, modeste certes, mais il avait continué à le faire chaque mois — alors que les autres fidèles, le rabbin et même le trésorier avaient oublié depuis longtemps ce problème. Le jour de sa disparition, l’enveloppe contenant son chèque mensuel se trouvait dans la boîte aux lettres de la synagogue… Ce geste suffit à décrire l’homme.

A son épouse, us enfants et ses petits-enfants comme lui sincèrement impliqués dans l’éducation juive, toute la rédaction d’Actualité juive transmet ses condoléances attristé.. • Feiga LUBEICKI

Créteil pleure le Médecin Serge Its’hak Bokobza

Fils du Chamach de la synagogue Keter Thora de Sousse, le médecin généraliste Isaac Serge Bokobza est décédé samedi 4 avril 2020, 10 Nissan.

Installé à Créteil avenue du Général-Pierre-Billotte, en plein quartier juif, il avait soigné des générations de Cristoliens pour qui il était devenu une référence et un guide. «C’était une personne attachante qui était d’un naturel très calme et souriant. On lui faisait confiance pour tout, il avait toujours le mot qu’il faut et la parole qui rassure. C’était un homme qu’on aimait tous et qui va beaucoup nous manquer», raconte l’une de ses anciennes patientes à Actualité juive.

Un livre compilant des témoignages sera offert à la famille a l’occasion des chlochim. Quiconque souhaite écrire un texte peut l’envoyer à l’adresse :
[email protected]

%d blogueurs aiment cette page :