On entend souvent dans les milieux peu religieux des arguments étonnants pour justifier le manque de pratique de Torah :
« -Mais lui, il va à la Yeshiva et il n’arrête pas de faire du lachon ara » !
« -Elle est tsniout dans le quartier et dès qu’elle en sort, elle va à la piscine mixte, à la plage mixte et dans les salles de sport mixtes… »
« – Il est violent et ne respecte pas du tout sa femme, mais il se prétend religieux… »
« Le rabbin untel a eu des propos vraiment déplacés, il n’aurait pas dû, c’est inadmissible car un Rabbin se doit de faire attention à ses paroles… »

Dans tout ceci, on voit plusieurs points à développer.

Le premier est que personne n’est parfait, chacun est revenu sur terre pour réparer ce qu’il n’a pas pu faire avant… Alors même un Rabbin, même le plus grand, fait des erreurs même s’il tente de vaincre avec ferveur son mauvais penchant, il reste un humain avec des failles, “Le juste tombe sept fois et se relève” (Pr 24, 16).
Hachem a d’ailleurs prévu que les hommes fauteraient volontairement ou involontairement, et a donné la téchouva et les sacrifices pour réparer les manquements, et même le Cohen Gadol, le plus saint des hommes, digne de rentrer dans le Saint des Saints, devait apporter le Korban Hatat !

Deuxième point, la Torah est à différencier de ceux qui la pratiquent, la Torah est juste, elle a été donnée par Hachem Lui-même et ce n’est pas parce que certaines personnes n’ont pas le niveau de ce qu’elles affichent qu’il faut renier en bloc tout ce que nos saints textes nous enseignent pour notre bien et pour vivre avec les bénédictions…
Se référer aux mauvais exemples pour justifier nos faiblesses n’est pas la meilleure chose à faire, d’ailleurs pour plein d’autres sujets, on a tendance à regarder avec admiration, ceux qui réussissent dans le domaine visé…

Troisième point, les personnes affichant un certain degré de religiosité de par leur tenue vestimentaire et leurs attitudes doivent prendre tout de même conscience qu’elles peuvent être prises pour exemples par ceux cherchant à se rapprocher du Créateur du Monde, il est du devoir de chacun de faire au mieux pour ne pas que d’autres rebroussent chemin dans leur quête de téchouva…

À méditer !

Ruth BENITAH

Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG