Israël a signé un accord pour acheter des dizaines de milliers de doses de la pilule de traitement COVID-19 de Pfizer, a rapporté Channel 12 News samedi soir.

 

Selon le rapport, l’accord a été conclu à la suite d’intenses négociations la semaine dernière entre le Premier ministre Naftali Bennett et le PDG de Pfizer Albert Bourla. Les pilules devraient arriver dans les prochains jours et aucun paiement ne sera exigé pour leur utilisation.

Pfizer affirme que le médicament, qui est administré dans une pilule appelée Paxlovid, réduit jusqu’à 90 % le risque d’hospitalisation et de décès dus au coronavirus. L’objectif en Israël est de ralentir le taux d’hospitalisations dans la vague actuelle.

Des sources proches du Premier ministre ont déclaré : « Les pilules ne remplacent pas un vaccin. La concurrence mondiale pour elles est rude et elles sont très chères. Les médicaments sont une seconde option de protection et non une première.

La semaine dernière, la Food and Drug Administration des États-Unis a accordé une autorisation d’urgence à la pilule de traitement COVID-19 de Pfizer.

La FDA a autorisé la pilule pour les patients de 12 ans et plus atteints de COVID léger à modéré qui sont les plus susceptibles de finir hospitalisés ou de ne pas survivre. L’agence a déclaré qu’il devrait être prescrit dès que possible après le diagnostic et dans les cinq jours suivant l’apparition des symptômes.

%d blogueurs aiment cette page :