Les fabricants de vaccins disent que les données partagées avec eux par les responsables de la santé israéliens montrent que la vaccination arrête la transmission et l’infection.

Grâce à un accord de partage des données sur les personnes vaccinées avec les fabricants, les données israéliennes révèlent que les vaccins Pfizer et Moderna sont efficaces non seulement pour prévenir la maladie mais aussi contre la propagation par des porteurs asymptomatiques – un fait qui signifie qu’il pourrait réduire considérablement la transmission ainsi que les décès rapportés . Les données cliniques et observées ont été appariées, montrant que l’efficacité du vaccin était d’environ 95%.

Ces données ont été fournies à Pfizer par le ministère israélien de la Santé.

Les données montrent également que le vaccin est efficace à plus de quatre-vingts pour cent contre la variante britannique du coronavirus, plus contagieuse que les souches courantes. Il n’y a pas encore assez de cas de la variante sud-africaine pour tirer des conclusions définitives. Les données des fabricants révèlent que les personnes non vaccinées sont 44 fois plus susceptibles de contracter le COVID-19 et 29 fois plus susceptibles de mourir de la maladie.

Israël a complètement vacciné environ cinquante pour cent de sa population, leader mondial (en pourcentage).

 

 

%d blogueurs aiment cette page :