Les tests d’anticorps pour les personnes qui ont reçu la deuxième dose de vaccin montrent qu’elles développent plus d’anticorps que les personnes atteintes de cas graves de COVID.

 

Les personnes qui ont reçu les deux doses du vaccin contre le coronavirus produisent six à vingt fois plus d’anticorps par semaine après avoir reçu la deuxième dose, a rapporté lundi la division de la communication et de l’information du centre médical Sheba Tel Hashomer.

L’annonce était basée sur les résultats de 102 personnes qui avaient reçu le vaccin complet. Les niveaux d’anticorps se sont également avérés être plus élevés que les niveaux enregistrés chez les personnes se remettant de cas graves de coronavirus.

L’enquête montre également que seuls deux de ceux testés ont développé de faibles taux d’anticorps, qui se situent entre une et quatre fois plus qu’avant. Le professeur Gili Regev-Yohai, directeur de l’unité de prévention et de contrôle des infections au Sheba Medical Center et rédacteur en chef de l’enquête, a expliqué que ce sont des personnes qui ont un système immunitaire affaibli.

Dans le cadre de la campagne de vaccination au Sheba Medical Center, 7106 personnes ont reçu la première dose et 4 484 ont reçu la deuxième dose à ce jour. Le professeur Gili Regev-Yohai a déclaré: « Les résultats de l’enquête sont conformes aux expériences de Pfizer et même meilleurs que prévu. Je m’attends à ce que les résultats de l’enquête des autres personnes qui y ont participé soient similaires. Il y a certainement des raisons d’être optimiste. »

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
     
%d blogueurs aiment cette page :