La réponse de l’Alter Rebbe à un jeune génie réputé pour ses dons intellectuels lors de sa première Yehidout en 5555 (1795) à Lyozna:
Le spirituel et le matériel sont antithétiques dans leur essence même.
Une qualité dans le matériel est une déficience dans le spirituel.

Dans les sujets matériels, « השמח בחלקו », « celui qui est satisfait de son sort »  est un individu de la plus haute qualité. Une personne possédant ce trait atteindra, par le biais de l’Avoda, les plus hauts niveaux.
Dans les sujets spirituels, cependant, « השמח בחלקו », « se satisfaire de son sort » est la pire carence et conduit, Dieu nous en préserve, à la descente et à la chute.