Les trois israéliens auraient des symptômes mineurs du virus et deux auraient été transportés à l’hôpital sur le continent japonais; Israël devrait envoyer un médecin spécialiste au Japon pour les assister. Le ministre des affaires étrangères Israel Katz, espère toujours rapatrier d’autres passagers israéliens en quarantaine en Israël.

Ynet

Trois des 15 Israéliens à bord paquebot de croisière « Diamond Princess » en quarantaine amarré au Japon ont le coronavirus, présenteraient des symptômes mineurs du virus et deux ont été transportés à l’hôpital sur le continent japonais. Israël devrait envoyer un médecin spécialiste au Japon pour les assister.

Le paquebot a été mis en quarantaine à son arrivée à Yokohama, près de Tokyo, le 3 février après qu’un homme qui a débarqué du paquebot à Hong Kong avant son voyage au Japon a été diagnostiqué avec le virus qui a tué plus de 1600 personnes en Chine continentale.

Israël étudie toujours la possibilité de rapatrier les Israéliens restants à bord qui n’ont pas présenté de symptômes du virus. Les passagers seront mis en quarantaine et observés chez eux si le ministre des Affaires étrangères Israël Katz parvient à persuader les autorités japonaises de les libérer.

Le directeur général adjoint du ministère de la Santé, le professeur Itamar Grotto, est déjà en Corée du Sud et arrivera à Tokyo dans les prochaines heures.

La passagère israélienne Nicole Ben-David a déclaré dimanche à Ynet qu’elle était alarmée par le nouveau diagnostic des trois Israéliens.
« Toute ma famille est en bonne santé mais nous n’avons reçu aucun message de l’équipage du navire, des médecins ou de l’ambassade [israélienne] », a-t-elle déclaré.
« Cela donne juste du poids à l’argument selon lequel, dans certaines situations, la quarantaine est erronée et nous devrions partir d’ici et être placés en quarantaine en Israël. Si des personnes ont été infectées au cours des derniers jours, cela signifie qu’elles auraient dû être évacuées avant. »

 ניקול ואמה ברוריהNicole Ben David, à droite, avec sa mère, Bruria à bord du navire

 

Le nombre de personnes infectées sur le navire de croisière atteignant maintenant au moins 350, des inquiétudes ont été exprimées concernant les conditions à bord du navire, où environ 3 500 personnes restent à bord.

Selon les médias japonais, environ 80% des passagers des navires sont âgés de 60 ans ou plus, dont 215 on plus 80 ans et 11 plus de 90 ans.

Le navire a généralement un équipage de 1 100 personnes et une capacité en passagers de 2 670 personnes.

Jeudi, lors d’une réunion spéciale au ministère des Affaires étrangères, Israel Katz a promis de faire «de son mieux» pour ramener des ressortissants israéliens à bord du navire. «Nous prendrons toutes les précautions nécessaires pour empêcher le virus d’entrer en Israël.»

Les commentaires de Katz sont intervenus après que le ministre japonais de la Santé, Katsunobu Kato, a déclaré que les passagers du Diamond Princess de plus de 80 ans qui avaient un test négatif du virus COVID-19 et qui sont dans des chambres sans fenêtre, seraient autorisés à partir à partir de vendredi, plutôt que la date initialement prévue du 19 février et terminer leur quarantaine à terre.

Le ministre de la Santé Yaakov Litzman a déclaré que les représentants du ministère se rendraient bientôt au Japon pour aider les Israéliens à bord du navire touché par le virus.
« L’objectif est de fournir une assistance aux Israéliens à bord du navire et d’examiner la possibilité de les ramener en Israël en toute sécurité, non seulement pour eux mais aussi pour l’environnement israélien », a déclaré le ministère de la Santé dans un communiqué.
«Nous suivrons les instructions de l’Organisation mondiale de la santé pour prendre soin des passagers afin d’empêcher la propagation du virus à l’arrivée.»

Le Diamond Princess, pavillon britannique, est géré par Princess Cruise Lines, l’une des plus grandes compagnies de croisière au monde et une unité de Carnival Corp.

La propagation du virus a suscité des inquiétudes quant à l’impact possible sur les Jeux olympiques d’été qui se tiendront à Tokyo à partir du 24 juillet.

Le président des Jeux olympiques de Tokyo 2020, Yoshiro Mori, a répété jeudi que les Jeux se dérouleraient comme prévu.
« Je voudrais réaffirmer clairement que l’annulation ou le report des Jeux de Tokyo n’est pas envisagé », a-t-il déclaré au début d’une réunion avec le chef de la commission de coordination du Comité international olympique, John Coates.

Des centaines d’infections ont été signalées dans plus de deux douzaines de pays et territoires en dehors de la Chine, mais seulement rtois personnes sont mortes du virus en dehors de la Chine continentale – une à Hong Kong, une autre aux Philippines et un touriste chinois en France.

Les ressortissants japonais qui séjournent dans des hôtels ou d’autres installations depuis leur retour sur quatre vols charters en provenance de Wuhan en Chine, l’épicentre de l’épidémie, ont commencé à rentrer chez eux.

Les 197 personnes d’un vol du 29 janvier qui se sont révélées négatives étaient soit à la maison, soit en route et 200 autres environ d’un deuxième vol pourraient rentrer chez eux plus tard jeudi, a annoncé la chaîne publique NHK.

%d blogueurs aiment cette page :