Le nombre d’enfants testés positifs au coronavirus augmente de 400%, ce qui suscite des inquiétudes quant à la réouverture des écoles.

Selon les données du ministère de la Santé présentées dimanche aux ministres de la Knesset en décembre, 1526 enfants ont été testés positifs au coronavirus, tandis que dans la première semaine de février, le nombre d’enfants testés positifs est passé à 6000. L’augmentation soudaine et drastique est due à la variante britannique, qui se propage plus rapidement et affecte les enfants plus que le coronavirus d’origine.

La plupart des enfants infectés présentent des symptômes légers ou sont asymptomatiques, mais le ministère de la Santé craint que la réouverture du système éducatif de quelque manière que ce soit n’augmente à la fois le coefficient d’infection et le nombre de cas confirmés.

Actuellement, le plan de réouverture des cadres éducatifs se concentre actuellement sur la garde des enfants de 0 à 3 ans. Ces cadres seraient les premiers à rouvrir dans tout le pays, bien que dans les zones «vertes» et «jaunes», les écoles maternelles et les jardins d’enfants pour les 3 à 5 ans, ainsi que les classes 1 à 4 et 11 à 12, rouvriraient également.

Pendant ce temps, les maires de Rishon Lezion, Bat Yam et Holon – toutes les villes « orange » – ont exprimé leur opposition au plan qui ferait apprendre aux enfants à l’extérieur , ont annoncé que si le gouvernement ne trouve pas de « plan logique », ils figureront une solution eux-mêmes.

La discussion sur la manière de rouvrir le système scolaire s’est terminée dimanche sans aboutir à une conclusion. Cependant, en raison de l’ audition du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu , il est peu probable que la discussion gouvernementale reprenne avant lundi soir, jetant le doute sur la possibilité de rouvrir des cadres d’ici mardi.

Lors de la réunion gouvernementale de dimanche, le professeur Nachman Ash, tsar des coronavirus, a déclaré: « Nous sommes dans une situation qui exige une extrême prudence lors de la réouverture. Je suis très inquiet que si nous agissons de manière irresponsable, nous provoquerons une nouvelle vague d’infections. »

Il a ajouté qu’Israël n’a pas encore atteint la fin de la première étape, au cours de laquelle 80% des personnes de plus de 50 ans sont vaccinées: actuellement, seulement 79% des personnes de ce groupe d’âge ont reçu le vaccin, ni le nombre de personnes gravement malades. les patients ont chuté sous l’objectif de 1 000 du ministère de la Santé.

Le Dr Sharon Alroy-Preis, qui dirige le système de santé publique israélien, a averti: « Si nous rouvrons l’économie, il y aura beaucoup de morts, y compris parmi les jeunes. »

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein (Likud) a déclaré  : »Si nous rouvrons le système éducatif, nous devons savoir qu’il n’y aura aucune option pour rouvrir quoi que ce soit d’autre dans les deux semaines à venir », a-t-il prévenu.

%d blogueurs aiment cette page :