Le ministère de la Santé a commencé à envoyer des messages aux Israéliens identifiés par l’annuaire téléphonique comme résidant près des patients du coronavirus. Le sms indique la date de leur contact avec la personne infectée, leur demandant de rentrer immédiatement en confinement à domicile.

Lutte contre le coronavirus : mercredi, les appels téléphoniques ont commencé et 400 Israéliens ont reçu un message du ministère de la Santé disant: “Bonjour, selon une enquête épidémiologique, vous étiez à côté d’un patient infecté par le corona. Vous devez immédiatement entrer en confinement à domicile jusqu’au … pour protéger vos proches et le public Si vous avez de la fièvre, de la toux, etc., veuillez appeler MDA – 101 “.

Le ministère de la Santé a déclaré ce soir qu'”afin de rationaliser les processus d’investigation épidémiologique, de raccourcir la procédure et d’atteindre le plus précisément possible les contacts corona avec les patients, nous commençons à utiliser des moyens technologiques. Ils ont été informés de la date à laquelle ils étaient à proximité du patient et qu’ils devaient entrer immédiatement dans un isolement à domicile”.

Initialement, le ministère de la Santé pensait que les contacts se feraient par téléphone, mais a rencontré des difficultés techniques et a donc décidé d’utiliser des SMS.

Avec l’approbation du gouvernement et du procureur général d’Israël, depuis mardi, le service de renseignement interne Shin Bet a commencé à surveiller les patients infectés par le coronavirus.

En attendant que le ministère de la Santé fournisse cette base de données, les autorités de Shabak ont ​​précisé qu’elles seront en mesure de collecter des informations pour avertir la population des activités menées par ces personnes, mais en aucun cas cela ne conduira à des persécutions individuelles ou à l’invasion d’autres données de nature privée.
“Nous ne voulions pas recourir au Shin Bet, nous sommes conscients de l’inquiétude qu’il génère dans la population, mais dans l’équilibre entre la santé publique et les méthodes invasives, cette décision a été prise”, a expliqué le procureur général Raz Nazri au sujet du pouvoir auquel l’Etat aura accès. à l’emplacement de certains citoyens.

Parmi les restrictions convenues, il a été convenu que tous les trois jours le Shabak porterait à la justice un rapport contenant toutes les informations recueillies. En outre, même si le service de renseignement a détecté un crime non lié à la crise des coronavirus, il ne pourra pas renvoyer l’affaire à d’autres niveaux de l’État. «L’épidémie nécessite des garanties sociales mutuelles. Il n’y a aucune intention de réglementer toutes les activités sociales, mais il existe une menace exceptionnelle pour la santé des Israéliens “, a souligné Nazri.

 

 

WhatsApp Vous êtes témoin d'un événement?
%d blogueurs aiment cette page :