Le consul dans le pays asiatique et un professeur de Hadassa Ein Kerem se sont rendus dans les deux hôpitaux militaires où sont internés les trois citoyens qui étaient à bord du bateau de croisière ‘Diamond Princess’, qui reste toujours en quarantaine sur la côte de Yokohama. Un avion envoyé par les compagnies d’assurance ramènera les passagers en Israël. 88 autres cas positifs de virus ont été enregistrés sur le navire.

Ynet

Le consul israélien au Japon, Revital Ben Naim, et le professeur Ran Nir-Paz, spécialiste en infectiologie à l’hôpital Hadassa Ein Kerem de Jérusalem, se sont rendus dans les deux hôpitaux militaires du pays asiatique où se trouvent les trois passagers israéliens du bateau de croisière Diamond. Princesse – sur la côte du Japon – qui présentait des symptômes de la maladie. Il y a quelques jours, ils ont été retirés du navire pour être admis.

Le consul et le spécialiste se sont entretenus par téléphone avec les Israéliens internés et avec le personnel médical qui les surveille. « Les Japonais accomplissent une bonne tâche et nous continuerons de suivre la question de près », a déclaré Nir-Paz. Il a ajouté que « l’état des Israéliens est bénin ».
En tout état de cause, deux des Israéliens internés n’ont toujours pas reçu de réponse des examens médicaux effectués sur le navire, il n’a donc pas été possible de confirmer s’ils ont effectivement contracté la maladie ou non. En Israël, ils suivent la question de près et s’attendent à ce que les résultats des analyses soient négatifs avant le retour des Israéliens dans le pays.

 

 

Pendant ce temps, l’ambassade d’Israël au Japon est chargée de préparer l’arrivée d’un avion spécial envoyé par les compagnies d’assurance. On estime que les Israéliens partiront jeudi prochain dans leur pays.

Ces derniers jours, les passagers israéliens à bord du navire ont commencé à se préparer à rentrer chez eux dans l’avion envoyé par les compagnies d’assurance. Shalva Dahan, une Israélienne à bord du Diamond Princess, a déclaré qu’elle avait déjà commencé à faire ses valises. «J’ai hâte de quitter le bateau et de rejoindre Israël. Ils auraient dû le faire avant », a-t-elle dit.

Le ministère japonais de la Santé a annoncé ce matin que 88 autres cas positifs de coronavirus avaient été enregistrés lors de la croisière Diamond Princess.
Ce nouveau lot soulève 542 personnes affectées par l’épidémie sur ce bateau de croisière immobilisé près de Yokohama, banlieue de Tokyo, plus de 3700 passagers et équipage inclus, ce qui était au moment de la détection du premier cas.

%d blogueurs aiment cette page :