Le roi Mohammed VI du Maroc a récemment lancé une initiative visant à restaurer des centaines de sites juifs historiques dans le royaume, a rapporté Yisrael Hayom lundi.

 

Selon les médias arabes, cette décision fait partie du rapprochement entre Rabat et Jérusalem, qui ont instauré des relations diplomatiques plus tôt cette année dans le cadre des accords d’Abraham.

Le plan devrait voir la rénovation de centaines de synagogues, de cimetières et de sites du patrimoine juif dans plusieurs villes du Maroc, dont le cimetière juif de la ville de Fès, qui comprend 13 000 tombes.

Le monarque aurait également décidé de rétablir les noms d’origine de certains quartiers juifs du pays.

Plusieurs musées juifs ont déjà été ouverts au Maroc, parallèlement à d’autres initiatives visant à répondre à l’intérêt croissant pour la préservation du patrimoine juif marocain.

Israël a salué l’initiative du roi Mohammed, qui intervient alors que les deux pays marquent le premier anniversaire de leur nouvelle alliance.

Le mois dernier, le ministre de la Défense Benny Gantz a effectué sa première visite dans le royaume, où il a rencontré son homologue marocain Abdellatif Loudiyi. Les deux ont signé un protocole d’accord formalisant les liens de défense entre les deux nations et permettant une coopération plus fluide entre leurs établissements de défense.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :