Des dizaines de bénévoles se sont dispersés dans le comté de Westchester, dans l’Etat de New York, à Pourim, pour lire la Meguila dans plus de 130 endroits où des juifs sont actuellement en quarantaine.

Organisés par le Beth ‘Habad du comté de Westchester, situé à New Rochelle, l’épicentre de l’épidémie de coronavirus à New York, des groupes de Bahourim, et d’hommes ont été envoyés pour lire la Meguila et apporter la joie de Pourim au juifs en quarantaine.

A cause de la propagation du coronavirus – 82 personnes ont été infectées dans le comté de Westchester, ont bouleversé les plans de Pourim dans toute la région, les lectures de Meguila et les événements ont été annulés.

La Chlou’ha Ra’hel Butman a coordonné des dizaines de bénévoles pour se déployer dans toute la région afin de s’assurer que quiconque en aurait besoin puisse accomplir la Mitsva de la Meguila à domicile.

En collaboration avec des professionnels de la santé, ils ont conçu un ensemble de règles à l’intention des volontaires pour s’assurer qu’ils soient en sécurité et protégés pendant l’accomplissement de cette Mitsva.

Tous les lecteurs bénévoles sont restés à l’extérieur du domicile à une distance de plusieurs mètres.

Les résidents ont été reconnaissants et émus par les Ba’hourim bénévoles qui ont pris le temps de les visiter et de leur permettre d’accomplir la mitsva, se terminant souvent par une danse hassidique pour dans la rue.

«Je n’ai jamais pleuré au moment des bénédictions du début de la lecture de la Meguila auparavant», a écrit Gary Berger, l’un des résidents en quarantaine, sur Facebook. «Nous sommes éternellement reconnaissants au Beth ‘Habad de Westchester d’avoir réussi le miracle d’organiser des centaines de lectures individuelles à travers New Rochelle.

« Que le mérite de cette incroyable Mitsva mènent à la guerison complète pour tous les malades. »














2

 

%d blogueurs aiment cette page :