(Peinture à l’huile peinte par le Rav Yaacov Abergel, datée du 10 Sivan 5779. Dimension : 60 sur 70 cm)

Rabbi Yossef-Its’hak, sixième Rabbi de Loubavitch, parle dans ses écrits au sujet de la passion qu’il eût très tôt pour l’écriture. Son père, le Rabbi Rachab fut au départ surpris par cette passion naissante, mais, face à la détermination et au talent du jeune écrivain, il finit par l’accepter.

Le jeune Yossef-Its’hak remplissait de longues pages dans lesquelles il décrivait ce qu’il entendait sur les ‘Hassidim. Par exemple, lorsqu’il rendait visite à son oncle et sa tante, il prenait soin de les écouter très attentivement, puis lorsqu’il rentrait à la maison, il s’asseyait à son bureau et devant l’encrier et la feuille blanche, la plume à la main, il se mettait au travail. 

Cette passion ne l’a plus jamais quitté, au fil des années Rabbi Yossef-Its’hak ‘écri-vit‘ de nombreux récits, parmi lesquels ‘les Mémoires’ , qui constituent une œuvre rare et exceptionnelle.

L’oeuvre écrite du Rabbi Rayats s’inscrit dans le projet divin. Il ne s’agit pas d’une ‘simple littérature’. Les récits du Rabbi véhiculent le divin. C’est la force du Rabbi, cette force remarquable qui fait descendre le divin des cîmes les plus élevées, jusqu’à le faire pénétrer dans les niveaux les plus bas, dans la matière brute de ce monde, en l’occurence ici, dans des mots matériels.

L’Eternel Lui-même agit de cette façon, et déclare au sujet du don de la Torah : ‘J’ai écrit Mon Essence et Je L’ai donnée !’

‘Ecrire L’Essence divine’, c’est écrire une chose qui est abstraite, au-delà de ce monde et de toutes formes, savoir introduire dans des mots, au départ limités, une lumière illimitée.

C’est à celà que se rapporte l’expression ‘Hassidique du Rabbi selon laquelle ‘les mots dits avec douceur pénètrent dans le cœur et y font leur effet’.

Ces ‘mots dits avec douceur’ expriment la qualité de la lumière infinie de D.ieu, laquelle, lorsqu’elle pénètre dans le cœur éveille un sentiment divin.

De ce fait le Rabbi Rayats est aussi un Artiste. Il réalise par son Art d’écrire l’injonction divine de ‘connaître D.ieu dans toutes Ses voies’. Connaître D.ieu également ‘dans toutes Ses voix’, car la voix d’un ‘Hassid unit le divin abstrait avec des mots matériels, au moyen de mots écrits, qui deviennent les Mémoires du peuple d’Israël, mais aussi et surtout son avenir.  

Rav Yaacov Abergel

 

Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG