Dans un premier temps, les Juifs d’Israël et des Émirats arabes unis ont tenu une session de préparation commune avant le Chabbat, à laquelle participe le ministre de la diaspora.

Vendredi après-midi, le ministère israélien des Affaires de la diaspora, Omer Yankelevitch, a organisé une séance de prière virtuelle avant le Chabbat avec la communauté juive des Émirats arabes unis.

La session a été suivie par le ministre des Affaires de la diaspora Omer Yankelevitch (Kahol Lavan), le président de la communauté juive des Emirats Ross Kriel, le rabbin de la communauté Yehouda Sarna, et des membres des mouvements de jeunesse israéliens et leurs familles. Des centaines de juifs et de jeunes des deux pays ont participé à l’événement.

Le chanteur israélien Ariel Cohen, du groupe Firqat Alnoor, qui a dirigé les chants de Chabbat avec le chantre de la communauté émirienne, a également participé. Les deux ont chanté Le’ha Dodi, Chalom Alei’hem et l’hymne national d’Israël. Après les discours d’ouverture, les participants des Émirats arabes unis ont chanté leur hymne national.

La famille Beck et Yoni Steingiser des Émirats arabes unis a allumé des bougies de cérémonie de Chabbat, et ensuite les participants ont prié pour le bien-être des travailleurs de la santé, ainsi qu’une prière pour le bien-être des citoyens israéliens et émiriens. À la fin de l’événement, les participants ont porté un toast à une bonne vie, plein d’espoir pour une vie chaleureuse et prospère entre les deux pays.

“Cette cérémonie historique de Kabbalat Chabbat signifie la formation d’une relation et la construction d’un pont vivant entre des centaines de membres de la communauté juive spéciale des Emirats Arabes Unis et la société israélienne”, a déclaré Mme Omer Yankelevitch.

Mme Omer Yankelevitch, est une  avocate orthodoxe, née dans une famille laïque de Tel Aviv. Elle a été nommée pour sa date de naissance sur le calendrier juif, qui coïncidait cette année-là avec la fête juive de Lag BaOmer. Elle a un frère plus jeune. Son père, Yaakov (Yasha) Galinsky, un natif de la Lituanie, était un acteur dans le théâtre Habima et est devenu plus tard un Baal Teshouva. Sa mère est née en Lettonie. Durant sa jeunesse, ses parents ont fait du bénévolat dans la communauté juive de l’Union soviétique et, à 16 ans, elle a enseigné l’hébreu et le judaïsme à Moscou et en Ukraine.

Elle a fait ses études à l’école orthodoxe Beth Yaakov pour son école primaire, et a continué à assister au séminaire des professeurs de Rav Wolf à Bnei Brak. Elle a reçu un certificat d’enseignement au séminaire de Gateshead pour les femmes. Plus tard, elle a obtenu un baccalauréat en enseignement de l’Université de Cambridge, un baccalauréat en droit (LL.B) d’ Ono Academic College et une maîtrise en droit (LL.M) de Bar-Ilan Université.

 

 

“Au nom de toutes les communautés juives des Emirats Arabes Unis, je tiens à remercier le ministre de la Diaspora, Omer Yankelevitch, de nous avoir honorés lors de la cérémonie du Kabbalat Chabbat”, a déclaré Kriel. “Sa présence et ses paroles chaleureuses nous ont ému et ont réchauffé nos cœurs.”

“Nous sommes pleins d’espoir que la paix amènera la prospérité et l’unité entre tous les Juifs du monde.”

“C’est un jour que nous n’oublierons jamais”, a déclaré le rabbin Sarna. «C’est la première fois, dans l’histoire, qu’un ministre et un membre de la Knesset israélienne parlent et tiennent le Kabbalat Chabbat avec la communauté juive des Emirats Arabes Unis. Cet événement sera écrit dans les livres d’histoire.

WhatsApp Rédaction de Hassidout.org
%d blogueurs aiment cette page :