Le Président Rivlin devra maintenant prendre une décision sur le transfert du mandat à un autre candidat ou le retour à la Knesset.

Peu avant minuit, Netanyahu a informé le Beit HaNasi qu’il était incapable de former un gouvernement et a donc rendu le mandat au président.

Demain matin, le Beit HaNasi contactera les parties représentées à la Knesset concernant la poursuite du processus de formation d’un gouvernement.

Rivlin a deux options principales: l’une est de transférer le mandat à un autre membre de la Knesset qui disposera de 28 jours pour former un gouvernement, et l’autre est de renvoyer le mandat à la Knesset.

Si le mandat revient à la Knesset, une période de 21 jours débutera, pendant laquelle chaque membre de la Knesset aura l’occasion de recueillir la signature des députés qui recommanderont que le mandat de former un gouvernement lui soit confié. Un membre de la Knesset qui soumettra 61 signatures au président se verra confier le rôle de former le gouvernement et disposera de 14 jours pour mener à bien la tâche.

Si aucun des membres de la Knesset ne soumet 61 signatures pendant cette période, ou si le membre de la Knesset qui a reçu 61 signatures ne parvient pas à former un gouvernement, Israël se rendra aux élections dans les 90 jours.

Avant la décision, le président devrait s’adresser à toutes les factions de la Knesset mercredi matin et savoir s’ils souhaitent modifier la recommandation qui lui a été faite lors du cycle de consultations qui a eu lieu après les élections.

En attendant que ces consultations avec le Président aient lieu, une longue nuit de contacts entre les différentes parties est attendue, afin de parvenir à des accords qui permettront le transfert du mandat à un candidat ou à un autre.

%d blogueurs aiment cette page :