Près de 10 000 élèves et enseignants ont été mis en quarantaine et 31 écoles fermées en Israël, le nombre de cas confirmés de COVID-19 continuant d’augmenter, a annoncé mardi le ministère de la Santé.

 

Ynetnews

Cinquante nouveaux cas ont été signalés en moins de 24 heures et plus de patients ont été testés positifs au cours de la semaine écoulée qu’au cours des trois semaines précédentes. Mardi également, deux autres personnes ont succombé au virus, portant à 287 le nombre de décès dans le pays dus à la maladie.

Le ministère de l’Éducation a déclaré que 3 723 élèves et enseignants ont été mis en quarantaine mardi, ce qui porte le nombre total d’élèves et d’enseignants en quarantaine à 9 935.

Lundi, le nouveau ministre de l’Éducation, Yoav Galant, a annoncé qu’il demanderait à toute école qui a un membre du personnel ou un étudiant confirmé du coronavirus de fermer immédiatement l’établissement et d’envoyer tous les professeurs et étudiants en quarantaine.

Une enquête menée par le ministère de la Santé en tandem avec l’Université de Tel Aviv, a révélé qu’au moins 200 000 Israéliens ont été exposés au virus, soit près de dix fois le nombre de cas confirmés.

Cela ne représente cependant que 2 à 3% de la population totale, ce qui signifie qu’Israël est loin d’atteindre l’immunité collective contre la maladie hautement infectieuse.

L’enquête a examiné 1700 tests sanguins de personnes de différents groupes d’âge à travers le pays, à la recherche d’anticorps IGG qui indiquent une réponse immunitaire au virus.

Le gouvernement a annoncé son intention de procéder à des tests sérologiques dans les zones les plus durement touchées par la pandémie.

Les tests devaient commencer avec des élèves du lycée Gymnasia Rehavia de Jérusalem, où plus de 140 élèves et enseignants ont déjà contracté le virus.

Un rapport militaire circulant parmi les autorités sanitaires a appelé mardi les écoles à utiliser les études à distance pour réduire la fréquentation scolaire et le risque d’infections à coronavirus.

Le rapport appelle à des tests de masse de tous les étudiants, professeurs et leurs familles dans les écoles où des cas d’infection ont été trouvés.

%d blogueurs aiment cette page :