Les responsables de la santé envisagent de réduire les jours d’isolement à 12 tandis que le président des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset affirme que la réduction se traduit par 800 000 jours de travail libérés pour l’économie; 100000 personnes auto-mises en quarantaine par précaution alors que la plupart sont alertées par le système de suivi du Shin Bet

Ynetnews

Plus de 400000 Israéliens ont reçu pour instruction d’entrer en quarantaine en juillet en raison d’un contact possible avec des porteurs confirmés de coronavirus.

Les gens sont entrés en quarantaine après que des instructions ont été données à la suite de recherches téléphoniques par l’Agence de sécurité du Shin Bet, d’enquêtes épidémiologiques et de leurs propres initiatives selon les informations obtenues par Ynet.

Mais 224 000 personnes ont été invitées à se mettre en quarantaine après que le système de suivi du Shin Bet les a alertés sur une éventuelle contagion, tandis que seulement 67 000 ont été avertis à la suite d’enquêtes menées par des responsables de la santé.

Environ 100 000 Israéliens ont décidé de s’auto-mettre en quarantaine par prudence.

La semaine dernière, les enquêtes épidémiologiques ont ralenti après un changement de personnel et la nécessité de former les nouvelles recrues à cette tâche.

Des erreurs ont également été signalées récemment avec les mauvaises personnes invitées à mettre en quarantaine. Tandis que 50 000 personnes ont été libérées de la nécessité de s’isoler après avoir fait appel de l’instruction.

Les responsables de la santé ont indiqué qu’ils étaient enclins à modifier les critères de quarantaine après avoir été exposés à des patients confirmés, réduisant le temps d’isolement à 12 jours, mais aucune décision finale n’a été prise.

Le président de la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset, Zvi Hauser, qui approuve cette décision, a déclaré que sa commission, qui est sur le point de prolonger de deux semaines les règlements chargeant le Shin Bet de traquer, a déclaré qu’il bloquerait une prolongation si la réduction n’était pas faite.

“Nous parlons d’un nombre astronomique de personnes en quarantaine et chaque jour que nous ne réduisons pas le nombre de jours d’isolement coûte au pays d’énormes sommes d’argent.”
«Si la quarantaine avait duré 12 jours, nous aurions économisé environ 800 000 jours de travail», a déclaré Hauser.

WhatsApp Vous êtes témoin d'un événement?
%d blogueurs aiment cette page :