Les prisonniers évadés Zakaria Zubeidi et Mohammed Aradeh ont été capturés par l’unité antiterroriste de la police dans le nord d’Israël et comparaîtront devant le tribunal de Nazareth avec les deux autres fugitifs capturés samedi soir.

 

Quatre des six prisonniers palestiniens de haute sécurité qui ont été capturés à la suite de l’évasion de la prison de Gilboa, dans le nord d’Israël, doivent être traduits devant le tribunal de première instance de Nazareth samedi soir pour une audience de détention provisoire, alors qu’une chasse à l’homme se poursuit pour les deux autres fugitifs qui restent à grand.

Depuis que les quatre ont été appréhendés ce week-end, ils sont détenus par le Shin Bet. Selon la police israélienne, l’audience de détention provisoire doit avoir lieu à 20h30 à huis clos, ce qui signifie qu’aucun média ne sera autorisé à entrer dans la salle d’audience. Les quatre hommes ne seront pas autorisés à rencontrer leurs avocats, ce qui a incité l’avocat de la défense à faire appel samedi devant le tribunal de district de Nazareth ; l’audience préliminaire doit avoir lieu dimanche matin.

Dans l’intervalle, suite à la réception de nouvelles informations, les responsables ont réorienté l’objectif de la recherche en cours des deux fugitifs qui n’ont pas encore été capturés. Depuis samedi soir, des recherches sont également en cours à Yokneam et dans la région de la vallée de Jezreel, au sud d’Afula. Il se déroule également dans la limite nord-ouest de la Cisjordanie et autour de Jénine, où des affrontements sont en cours entre Palestiniens et soldats israéliens, après que des coups de feu ont été tirés en direction du personnel de Tsahal, selon des informations palestiniennes.

Les quatre fugitifs qui ont été capturés au cours du week-end ont été appréhendés lors de deux arrestations distinctes : deux ont été arrêtés à Umm al-Ghanam samedi après que les deux autres aient été arrêtés à Nazareth vendredi soir.

Les étapes de l’évasion

dimanche 5 septembre
Les prisonniers de sécurité qui ont creusé sous un évier dans la cellule numéro 5 de l’aile 2 de la prison de Gilboa découvrent un espace ouvert entre le sol et les fondations. Ils continuent à creuser jusqu’à ce qu’ils passent sous les murs de la prison.

Lundi 6 septembre de 13h30 à 13h40
Les prisonniers, dont plusieurs ont été transférés dans la cellule ce jour-là, pénètrent dans le tunnel et s’en échappent. Le gardien de la tour de guet, juste au-dessus d’eux, s’est endormi.

13h49
Un chauffeur de taxi informe la police qu’il a vu plusieurs silhouettes suspectes en vêtements sombres traverser la route et se cacher dans les buissons.

13h58
Un fourgon de police arrivant à une station-service à proximité commence à fouiller la zone. Un employé leur dit qu’il a également remarqué un chiffre suspect, mais on ne sait pas si cela est lié.

14h14
Le commandant adjoint du poste de police de Beit She’an informe le service pénitentiaire qu’il soupçonne que l’événement est une évasion de prison.

14h15
L’administration pénitentiaire est sur le qui-vive en cas d’évasion et procède à un décompte des prisonniers.

15h29
Après le dépouillement, l’administration pénitentiaire informe la police de l’évasion de trois détenus.

4H00 du matin
Après avoir visionné les images de surveillance, l’administration pénitentiaire informe la police que six prisonniers se sont évadés.

Vendredi 10 septembre, 22h00
Mahmoud Aradeh et Yakub Kadari, membres du Jihad islamique, appréhendés après que des civils ont signalé à la police deux personnages suspects à Nazareth

Samedi 11 septembre 16h30
Zakaria Zubeidi du Fatah et Mohammed Aradeh du Jihad islamique sont capturés dans le village septentrional d’Umm al-Ghanam

 

 

L’ancien chef de la Brigade des martyrs d’Al-Aqsa, Zakaria Zubeidi et Mohammed Aradeh, ont été capturés samedi par des policiers et des agents du Shin Bet dans le village d’Umm al-Ghanam, dans le nord d’Israël.

Leur arrestation est intervenue quelques heures seulement après que les forces de sécurité ont appréhendé deux des fugitifs, les membres du Jihad islamique Mahmoud Aradeh et Yakub Kadari, à Nazareth tard vendredi soir après que des civils eurent repéré deux personnages suspects et les aient dénoncés à la police. Les deux ont été emmenés pour interrogatoire par les services de sécurité du Shin Bet. Ils n’ont pas résisté à l’arrestation.

La police et les forces de sécurité considèrent la capture des quatre prisonniers évadés comme une réalisation importante. Ils pensent que la capture des quatre détenus conduira à de nouveaux renseignements sur les deux détenus qui restent en fuite, et portera un coup au moral des Palestiniens, qui a été élevé à la suite de l’évasion de la prison.

Suite à la première vague d’arrestations, le commissaire Kobi Shabtai a déclaré vendredi soir : « Nous célébrerons à la fin, après avoir capturé le sixième. Nous devons rester vigilants, ces personnes sont dans un état de désespoir et sont capables de commettre le pire.  »

Selon un responsable de la défense, l’arrestation de Zubeidi et Aradeh à umm al-Ghanam est intervenue après qu’un résident local qui est passé à bord d’un véhicule tout-terrain a déclaré avoir repéré deux personnages suspects dans la région et signalé l’incident vers 19 heures vendredi soir. Zubeidi a demandé de la nourriture au résident, a-t-il ajouté.

Suite au rapport, les soldats de Tsahal sont arrivés sur les lieux et vers 1 heure du matin. Ils ont trouvé des empreintes de pas des fugitifs et ont commencé à les suivre. Ils ont appelé l’unité antiterroriste de la police et, vers 4h30, ils ont trouvé Aradeh dans le wagon d’un camion voisin. Peu de temps après, ils ont trouvé Zubeidi dans une oliveraie voisine. Selon une source policière, Zubeidi a résisté à son arrestation, mais a été rapidement maîtrisé.

Un responsable de la défense a déclaré à Haaretz que Zubeidi et Aradeh étaient épuisés et poussiéreux lorsqu’ils ont été appréhendés, et qu’ils s’étaient cachés pendant une longue période. Il a estimé que comme dans le cas des fugitifs arrêtés vendredi, les deux n’avaient reçu aucune aide une fois échappés et n’avaient pas planifié leur itinéraire, contrairement aux évaluations préliminaires.

Les habitants d’Umm al-Ghanam ont déclaré que les forces de sécurité fouillaient le village depuis le milieu de la nuit et que les habitants étaient restés chez eux pendant ce temps. Un habitant, identifié comme Mohammed, a déclaré : « Je ne crois pas que les évadés aient été aidés, et je ne crois pas non plus que les gens aient essayé de les abriter. Notre village est très calme.

 

 

L’évasion de la prison de Gilboa s’est produite tôt lundi matin lorsque les six hommes se sont échappés par un tunnel qu’ils ont creusé dans leur cellule, apparemment au cours des six derniers mois. Tous les condamnés évadés – cinq membres du Jihad islamique et un membre du Fatah – sont reconnus coupables ou accusés d’avoir planifié ou mené des attaques terroristes contre des Israéliens, notamment des fusillades, des attentats à la bombe et des enlèvements.

Même si l’évasion de la prison était bien planifiée, ont déclaré des responsables de la défense, les détenus se sont ensuite divisés en groupes de deux et ont improvisé leurs prochaines étapes pour tenter d’échapper aux forces de sécurité. Des deux derniers, l’un se cacherait dans la région de Galilée, au nord d’Israël, tandis que l’autre aurait réussi à traverser la Cisjordanie.

Zubeidi est le plus tristement célèbre des six. Ancien commandant de la Brigade des martyrs d’Al-Aqsa du Fatah, il était à l’origine de l’attaque de 2002 contre une branche du Likoud à Beit She’an au cours de laquelle six personnes ont été tuées, entre autres attaques. Il a longtemps été considéré comme l’un des hommes les plus recherchés de Cisjordanie. Il a été arrêté en 2019 et accusé d’avoir commis deux fusillades à Beit El en 2018 et 2019, ainsi qu’un certain nombre d’attentats terroristes qui étaient prévus pendant la deuxième Intifada. Son procès est en cours.

Le deuxième détenu qui a été capturé, Mohammed Aradeh, purgeait trois peines d’emprisonnement à perpétuité plus 20 ans pour ses activités au sein de l’aile militaire du Jihad islamique, dont il est considéré comme un membre senior. Il a été arrêté en 2002 et reconnu coupable d’appartenance à une organisation terroriste, de planification et d’exécution d’attentats terroristes contre des Israéliens et de refuge pour les terroristes.

Le cousin d’Aradeh, Mahmoud, serait celui qui a planifié l’évasion de la prison de Gilboa. Il avait été capturé quelques heures plus tôt à Nazareth.

Peu de temps après les arrestations de vendredi, des terroristes de Gaza ont lancé une roquette sur Israël. Le missile a été intercepté. Après le lancement, des avions de chasse israéliens ont attaqué plusieurs cibles du Hamas dans la bande. Aucun blessé n’a été signalé. En Cisjordanie, les Palestiniens qui se sont rassemblés pour soutenir les prisonniers évadés se sont affrontés avec les forces israéliennes et, dans certaines zones, ont tiré et lancé des explosifs improvisés sur les soldats.

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :