Avec des avant-postes dans toute l’Ukraine et dans toute la région, le mouvement Loubavitch a gagné l’admiration générale pour avoir fourni une aide désespérément nécessaire aux réfugiés.

 

Environ 15 000 réfugiés juifs ont fui l’Ukraine. 15 000 autres sont déplacées à l’intérieur du pays. ‘Habad s’est efforcé de fournir des bus et de la sécurité à ceux qui fuient les frontières, ainsi que de la nourriture et des provisions pour ceux qui n’ont pas quitté le pays.

« La grande majorité des Juifs restent sur place », explique le Rav Motti Seligson, porte-parole de Habad. «Les fournitures se font rares. Mais les Chlou’him ‘Habad de ces endroits sont en train de déterminer ce qu’ils doivent faire pour garder les gens en vie et en sécurité.

Le Rav Seligson dit que chaque groupe de personnes présente des défis uniques. « Il y a des gens qui ne veulent pas quitter leurs villes, des personnes déplacées à l’intérieur du pays, des réfugiés maintenant dans les pays voisins, et ceux qui ont temporairement déménagé plus loin en Europe ou en Israël », dit-il.

Au moment de l’invasion russe, le mouvement comptait 192 familles d’émissaires en Ukraine, dont 380 individus sur le terrain. Dimanche, ils ont affrété un vol vers Israël pour aider les Juifs à fuir. Ils ont également évacué 120 enfants à Berlin de leur orphelinat Mishpacha à Odessa. Le grand Rabbin ‘Habad de Berlin, le Rav Yudi Tiechtel, travaille maintenant avec des volontaires locaux pour les loger, les nourrir et les soigner.

« Certains des enfants n’avaient jamais quitté l’Ukraine, ils n’avaient même pas de passeport. C’était un énorme défi logistique et même politique. Je suis allé rendre visite au directeur de la police fédérale d’Allemagne, puis le gouvernement allemand avec les services de sécurité a travaillé dur, tendant la main à d’autres gouvernements pour laisser passer le convoi. Après 60 heures de voyage, ils sont arrivés ici vendredi.

Lundi, le président de l’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier et son épouse Elke Büdenbender, ont demandé à nous visiter. « Il a dit: » J’ai lu ce que vous faites, et je pense que c’est très important.  »

Le président a passé plus de deux heures avec l’ensemble du groupe, qui va d’un bébé de six semaines à 18 ans. ‘Habad fait maintenant en sorte qu’un deuxième groupe de 120 autres réfugiés arrive à Berlin, cette fois composé de mères et d’enfants.

Habad a mobilisé les communautés juives du monde entier grâce à son réseau international de Chlou’him et de centres communautaires, collectant rapidement des fonds grâce à son Fonds de secours juif ukrainien. Il fournit de la nourriture et des abris essentiels aux personnes dans le besoin. Jusqu’à présent, ils ont distribué 12 millions de dollars, sur les 30 millions de dollars estimés qui seront nécessaires d’ici la fin du mois.

Le Rav Seligson déclare : « Les Chlou’him ‘Habad et leurs familles sur le terrain sont de vrais héros. Même ceux qui ont évacué ne faisaient finalement que l’évacuer pour pouvoir mieux servir les communautés dans lesquelles ils se trouvent depuis l’extérieur. Jewish Chronicle

 

Unissons-nous pour sauver les juifs d’Ukraine

%d blogueurs aiment cette page :