La nouvelle variante du coronavirus « Delta Plus » suscite des inquiétudes parmi les responsables de la santé israéliens, selon un rapport.

Une nouvelle variante du coronavirus, le « Delta Plus », a suscité des inquiétudes parmi les responsables de la santé israélien. Selon le rapport, quatre cas de la nouvelle variante ont été identifiés en Israël.

Les cas sont désormais suivis et une enquête épidémiologique approfondie des chaînes d’infection est en cours.

Plus tôt mercredi, il a été annoncé que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait ajouté la variante LAMBDA à la liste officielle des variantes du coronavirus. LAMBDA a été identifié dans 29 pays et est estimé être responsable de 82% des nouvelles infections à coronavirus au Pérou, ainsi que de près d’un tiers des infections au Chili.

L’OMS a déclaré que LAMBDA était une menace pour la santé mondiale, en raison des craintes que la mutation n’influence la propagation des infections, ainsi que la quantité de dommages qu’elle cause aux patients.

Plus tôt cette semaine, il a été signalé que le Premier ministre israélien Naftali Bennett envisageait de rétablir les restrictions sur les coronavirus en raison de l’augmentation du taux d’infection et de l’ augmentation des cas graves.

521 nouveaux cas de COVID, le taux d’infection se stabilise

Un total de 521 nouveaux cas de coronavirus ont été signalés à travers Israël mardi, selon les données publiées mercredi matin par le ministère de la Santé. Cela représente une augmentation par rapport aux 501 nouveaux cas signalés un jour plus tôt.

Il y a maintenant 3 274 cas actifs connus de virus en Israël, avec 78 hospitalisations. Un jour plus tôt, il y avait 2 901 cas actifs connus de virus, avec 73 patients hospitalisés.

Le pourcentage de tests de retour positifs s’est maintenu à 0,7%, le même niveau enregistré les deux jours précédents, et le niveau le plus élevé depuis le 17 avril.

Le nombre de patients gravement malades est passé de 38 mardi à 40 mercredi.

Aucun nouveau décès lié au COVID n’a été signalé depuis le 23 juin, avec un total de quatre décès signalés au cours du mois dernier. Le nombre total de décès depuis le début de la pandémie est de 6 429.

Près de 18 000 personnes ont reçu mardi la première dose du vaccin COVID, ainsi que près de 3 000 personnes qui ont reçu la deuxième dose – quasi identique aux nombres de vaccinations un jour plus tôt – portant le nombre total de vaccinés à 5 680 953 pour la première dose et 5 183 879 avec les deux doses.

Avec des enfants de 12 ans et plus éligibles au vaccin Pfizer, 37,2% des Israéliens de 10 à 19 ans ont reçu la première dose jusqu’à présent, avec 24,5% ayant reçu les deux doses.

%d blogueurs aiment cette page :