Le ministère de la Santé rapporte 16 651 cas actifs de COVID-19 avec 124 personnes dans un état grave, dont 39 patients sous ventilation; plusieurs communautés placées sous verrouillage partiel

Ynet

Au cours des dernières 24 heures, 1464 personnes ont été testées positives pour le coronavirus, le plus grand décompte quotidien de cas confirmés d’Israël depuis le début de la pandémie, a rapporté vendredi le Centre national d’information et de connaissances sur le coronavirus.

Il y a actuellement 16 651 patients coronavirus actifs dans le pays, parmi eux, 124 patients dans un état grave et 39 patients sous ventilation.

Quatre Israéliens ont succombé du jour au lendemain aux complications de COVID-19, la maladie causée par le coronavirus, portant à 350 le nombre de décès liés au virus en Israël.

Jeudi, les autorités sanitaires ont effectué 26 446 tests de coronavirus, dont 5,5% sont revenus positifs.

Dans le cadre des mesures visant à empêcher la propagation de l’agent pathogène mortel, un verrouillage partiel est entré en vigueur vendredi à 13 heures dans :

  • plusieurs quartiers de Jérusalem,
  • Lod,
  • Ramla,
  • Beit Shemesh,
  • Kiryat Mala’hi.
  • Les blocages expireront vendredi prochain, à l’exception de Lod, dont les restrictions devraient expirer mercredi.

L’entrée dans ces zones restreintes est limitée uniquement pour les soins médicaux essentiels, les procédures judiciaires, le transfert de mineurs entre des parents vivant séparément, entre autres besoins essentiels.

L’activité commerciale a également été limitée dans ces domaines.

Le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a déclaré lors d’une réunion à huis clos que si Israël atteignait 2000 cas de coronavirus confirmés par jour, les autorités pourraient avoir à imposer un confinement général afin de contenir la propagation du virus, selon un rapport publié vendredi.

%d blogueurs aiment cette page :