Le rabbin ‘Haïm Morde’haï Aizik Hadakov (4 Chevat 5662 – 12 janvier 1902 – 3 Iyar 5781 – 23 avril 1993) a été le chef de cabinet du secrétariat du Rabbi de Loubavitch , Rabbi Mena’hem Mendel Schneerson pendant plus de 40 ans. De 1950, jusqu’à sa mort, Hadakov a été président d’Agudat Chasidei Chabad, l’organisation faîtière du mouvement Habad-Loubavitch.

Jeunesse
‘Haïm Morde’haï Aizik est né dans la ville russe de Beshenkowitz de Sholom Yisroel et Chaya Treina Hadakov. Il a déménagé à Riga, Lettonie avec ses parents en 1904. Là, il a été élevé dans les voies du mouvement Navahrudak , comme enseigné par Rabbi Yoel Barantchik. Le jeune Hadakov excellait dans sa dévotion à l’étude de la Torah, dans sa piété et son caractère raffiné.

Éducateur et pédagogue, le jeune ‘Haïm Morde’haï a été nommé directeur de l’école Torah V’Derech Eretz à Riga à l’âge de 18 ans. Alors qu’il était encore jeune homme, en 1934, il fut nommé inspecteur des écoles juives par le ministère letton de l’Éducation. . Ses liens étroits (à travers Mordehai Dubin ) avec le régime dictatorial de Karlis Ulmanis et sa stricte orthodoxie, accompagnés de l’antisocialisme radical et des lock-outs massifs d’enseignants de gauche l’ont rendu impopulaire auprès des cercles séculiers de la communauté juive lettone.

Implication à Loubavitch
Lorsque le sixième Rabbi Loubavitch , Rabbi Yossef Its’hak Schneersohn, a déménagé à Riga (de Russie) en 1928, le Rav Hadakov a été attiré par le Rabbi et a rejoint le personnel du Rabbi. C’est pendant cette période qu’il a fait la connaissance du Rabbi Mena’hem Mendel Schneerson, gendre du Rav Yossef Its’hak, pour la première fois.

En 1940, lorsque le sixième Rabbi s’est échappé de Pologne, il a demandé au Rav Hadakov et à son épouse de l’accompagner aux États-Unis. Ils étaient l’une des rares familles à avoir reçu ce privilège et à faire partie de l’entourage officiel du sixième Rabbi. Quelque temps après leur arrivée aux États-Unis, en 1942, le Rabbi précédent le nomma directeur de Merkos L’Inyonei Chinuch (la branche éducative du mouvement Loubavitch), Mahane Israel (Chabad) (la branche des services sociaux) et Kehot Société de publication .

Rôle de secrétaire
En 1950, lorsque Rabbi Mena’hem Mendel Schneerson est monté à la tête du mouvement mondial Habad-Loubavitch, le Rav Hadakov est devenu son chef d’état-major et directeur de son secrétariat. Il a ensuite été nommé président d’Agudas Chasidei Chabad, l’organisation faîtière qui supervise le réseau mondial des organisations et institutions Habad-Loubavitch.

Le Rav Hadakov a innové de nombreuses idées et programmes éducatifs. Ses conseils sont rassemblés dans un livre sur l’éducation intitulé «Le manuel de l’éducateur». Il a été un modèle pour de nombreux jeunes hassidim dans son comportement et dans sa dévotion au Rabbi.

Le Rav Hadakov a beaucoup réfléchi aux conditions spirituelles en Terre d’Israël et a envoyé des directives constantes au Réseau scolaire Loubavitch en Israël (Reshet Oholei Yossef Its’hak – Loubavitch ) et à d’autres institutions là-bas.

Décès
Le Rav Hadakov est décédé le 3 Iyar 5753, 23 avril 1993 des suites d’une brève maladie. Les funérailles, qui ont eu lieu le dimanche 25 avril, ont réuni plusieurs milliers de personnes, dont beaucoup avaient réussi à prendre l’avion depuis diverses régions des États-Unis. La procession s’est déroulée devant le siège mondial de Loubavitch dans la section Crown Heights de Brooklyn et s’est rendue au cimetière de Montefiore, à Springfield Gardens, New York. Il a été enterré près du Ohel.

Son épouse, Etel Tzerna, un éducateur et auteur renommé, est décédée le 17 juin 2006. Ils ont deux enfants: son fils Sholom Yisroel et sa fille Chaya Rivkah Kramer, ainsi que de nombreux petits-enfants et arrière-petits-enfants.

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.