80 ans après avoir été assassiné al kiddouch Hachem, les hassidim de Dnipro se sont rendu sur la tombe du Rav DovBer Schneerson hy”d, le frère du Rabbi, le 24 Tichri, le jour qui a été choisi comme son Yohrtzeit.

 

Un groupe de ‘Hassidim de Dnipro, dirigé par le Chalia’h et directeur du réseau Kollel Torah Rabbi Moshe Weber, s’est rendu à Igren près de Dnipro où les victimes de la violence nazie ont été enterrées, dont Rav Dovber (Berel) Schneerson hy ”d, le frère du Rabbi.

La date exacte de la mort de Rav Berel est inconnue. Le Rabbi a fixé le jour du 24 Tichri comme son Yortzeit et récitait le Kaddish à cette date chaque année.

Igren a été occupée par les Allemands le 27 septembre 1941. Les nazis ont immédiatement assassiné tous les patients de l’hôpital de la ville et les ont enterrés dans une fosse commune dans la cour de l’hôpital. Le Rav Berel figurait également parmi les victimes.

L’emplacement du charnier n’a été découvert qu’en 1993. Lorsqu’il fut découvert, un monument y fut érigé. En 2008, une nouvelle pierre tombale fut érigée sur sa tombe, qui mentionnait le nom de Rav Berel. À cette époque, une cérémonie a eu lieu pour ériger la pierre tombale, avec la participation du Chalia’h, Rav Chmouel Kaminetsky et des responsables communautaires.

Cette année marque les 80 ans de l’assasinat, et un groupe plus important que d’habitude a visité sa tombe pour marquer le Yortzeit. Le groupe, composé de Chlouhim et leurs fils, a récité des chapitres de Tehilim et du traditionnel « Kel Malé Rahamim » avant de réciter un Kaddish émouvant. Ils ont ensuite chanté le Nigun des Hakafot du Rav Levi Its’hak Schneerson, père du Rav Dovber.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :