En direct, chaque vendredi, étude du Likoutei Si’hot
avec le Rav Levi Azimov de 10h30 – 11h30
Tél.: +33159423068 – code: 33 41 593#

ET SUR RADIO HASSIDOUT
RADIO HASSIDOUT

Tetsavé – La ceinture du Cohen
Source : Likouté Si’hot volume 36, deuxième Si’ha sur Tetsavé

 

 

  1. Port des Vêtements Sacerdotaux en Dehors du Service : Maïmonide indique qu’un Cohen ne doit pas porter les vêtements sacerdotaux en dehors du service, même dans l’enceinte du Temple, en raison de la présence de Kilaïm (mélange de laine et de lin) dans la ceinture, qui n’est autorisée que pendant le service. Le Ra’avad, cependant, note que le Talmud semble autoriser le port de ces vêtements dans l’enceinte du Temple même en dehors du service.
  2. Origine de la Discussion : La discussion entre Maïmonide et le Ra’avad tourne autour de la nature de l’autorisation des Kilaïm dans les vêtements sacerdotaux. Maïmonide voit cette autorisation comme une dérogation limitée au service, tandis que le Ra’avad considère que la Torah a spécifiquement commandé la conception de ces vêtements avec du Kilaïm.
  3. Importance de la Ceinture de Prière : La ceinture du Cohen est vue comme un élément de préparation à la rencontre avec D.ieu, soulignant l’importance de la préparation dans le service divin.
  4. Différence entre la Ceinture et les Autres Vêtements : Les autres vêtements sacerdotaux sont conçus pour l’honneur et la splendeur du service, tandis que la ceinture est spécifiquement pour la préparation au service.
  5. Interdiction des Vêtements Hétérogènes : Rabénou Be’hayé explique que l’interdiction des Kilaïm est liée à l’idée de ne pas mélanger des forces spirituelles incompatibles, tandis que dans le domaine de la sainteté, un tel mélange peut être approprié.
  6. Approches de l’Exception des Tsitsit et des Vêtements Sacerdotaux : Deux approches sont présentées pour expliquer pourquoi les Kilaïm sont autorisés dans les Tsitsit et les vêtements sacerdotaux : soit parce que la sainteté est si puissante qu’elle neutralise les forces négatives, soit parce que dans la sainteté, le mélange d’opposés est en fait un concept élevé.
  7. Enseignement sur la Ceinture de Prière et les Tsitsit : La ceinture et les Tsitsit symbolisent la préparation et la soumission devant D.ieu, soulignant l’importance de ces aspects dans la pratique religieuse.