Un bloc de béton, lancé aux troupes de Douvdevan effectuant une arrestation au camp de réfugiés d’al-Am’ari, frappe un soldat à la tête. Le soldat à été évacué au centre médical Hadassah à Ein Karem à Jérusalem.

Yoav Zitun | Ynet, traduit par Hassidout.org

Un soldat de Tsahal a été grièvement blessé jeudi matin lors d’un raid d’arrestation au camp de réfugiés d’al-Am’ari, dans la banlieue de Ramallah, en Cisjordanie.

Vers 5 heures du matin, une force de l’unité d’élite Douvdevan est entrée dans le camp pour arrêter un Palestinien recherché. Pendant qu’ils étaient là, de violentes émeutes ont éclaté, avec différents objets lancés sur les troupes.

Un bloc de béton a été jeté de la fenêtre ou du toit d’une maison, frappant la tête du soldat.

Ses camarades l’ont évacué du camp et il a été transporté au centre médical Hadassah à Ein Karem à Jérusalem pour y être soigné.

Le reste de la force a été en mesure d’achever la mission et d’arrêter l’homme recherché. L’armée israélienne enquête sur l’incident.

Ce n’était pas un événement inhabituel. Les troupes des FDI opérant dans les camps palestiniens surpeuplés sont souvent attaquées, avec des objets lourds lancés sur eux, y compris des meubles et même des machines à laver.

 

%d blogueurs aiment cette page :