Deux Israélienness ont été tués mardi après-midi lors d’attaques à la roquette sur les villes du sud d’Ashdod et d’Ashkelon.

Au même moment, des sirènes d’alerte rouge ont également retenti à Bat Hadar, Mavki’im, Masu’ot Yitzhak, Be’er Tuviya, Be’er Ganim, Nitsanim, Nitzan, Nir Galim, Talmei Yaffa, Sde Uziyahu, Gan Yavneh, Beit Shikma, Zikim, Yad Mordechai, Erez et d’autres endroits autour de la périphérie de Gaza.

L’une des roquettes a touché un bâtiment dans un quartier résidentiel d’Ashdod, et au moins 11 personnes, dont deux enfants, auraient été légèrement blessées. Trois autres personnes ont été traitées pour choc.

Une autre roquette a frappé une école à Ashkelon. Aucun blessé n’a été signalé.

Lors d’une vague d’attaques à la roquette qui a suivi, une personne a été mortellement blessée à Ashkelon. Une deuxième personne, identifiée comme une femme de 80 ans, a été gravement blessée.

 

Un volontaire de United Hatzalah, EMT Avi Amar, l’un des premiers intervenants sur les lieux à Ashdod, a déclaré: « Une roquette a frappé directement une maison et trois personnes ont été légèrement blessées après avoir été touchées par des éclats d’obus. Avec d’autres volontaires de United Hatzalah Je les ai soignés pour leurs blessures. Miraculeusement, leurs blessures n’étaient pas plus graves.  »

Le chef du Magen David Adom (MDA), Eli Bin, a déclaré que l’une des roquettes avait causé « des dommages très importants à un établissement d’enseignement. Heureusement, il n’y avait pas de cours. Le bâtiment est en feu ».

Mardi, le chef d’état-major des FDI, Aviv Kochavi, a ordonné à l’armée d’élargir son opération antiterroriste à Gaza, disant aux unités «d’attaquer tous les terroristes du Hamas».

Pendant ce temps, le Hamas a averti que les tirs de roquettes « s’intensifieront plus tard ».


Widget not in any sidebars