Le bébé, qui souffre d’une grave insuffisance cardiaque, a été transporté par avion de Chypre pour subir une opération au centre médical de Sheba, grâce aux efforts de l’ambassade d’Israël à Nicosie, du ministère chypriote de la Santé et de médecins des deux pays.

Ynet

Fils nouveau-né de réfugiés syriens vivant à Chypre, il a récemment reçu des soins médicaux en Israël pour une grave malformation cardiaque.

Usayed a été emmené au centre médical Sheba à Ramat Gan pour subir une intervention d’urgence, après avoir reçu une autorisation spéciale des autorités.

L’opération diplomatique est le résultat d’un effort de coopération entre l’ambassade d’Israël à Nicosie, le ministère chypriote de la Santé et des médecins chypriotes et israéliens.

Le père du bébé, Ahmad, a affirmé qu’on lui avait dit que son fils avait besoin d’un traitement spécialisé qui ne pouvait pas être fourni à Chypre, alors lui et son fils se sont retrouvés dans un endroit qu’il n’avait jamais imaginé.
“Je me fiche des relations entre Israël et la Syrie”, a-t-il expliqué. “Mon problème n’est pas politique ou religieux, c’est un problème de santé.”
“La vie de mon fils est la chose la plus importante au monde pour moi. J’ai immédiatement accepté d’aller en Israël.”

Le bébé n’aurait pas survécu plus d’un mois sans la chirurgie, a déclaré le professeur Alain Serraf, chef du Centre cardiaque conventionnel de Sheba, qui a opéré le garçon.

L’envoyé d’Israël à Chypre, Sami Rabel, a prié pour le rétablissement rapide d’Usayed.
“La solidarité pendant l’épidémie de coronavirus et le lien spécial entre Israël et Chypre ont donné une autorisation spéciale pour que le bébé subisse une intervention chirurgicale au centre médical de Sheba”, a-t-il déclaré.

Les médecins israéliens traitent depuis longtemps les enfants gravement malades dans les pays hostiles.

L’organisation à but non lucratif Save a Child’s Heart, qui est principalement financée par des donateurs privés avec des contributions des gouvernements, a effectué des chirurgies sur près de 5 000 enfants depuis ses débuts il y a environ deux décennies.

L’ONG a soigné plus de 2 000 enfants de Cisjordanie et de Gaza et 300 d’Irak et de Syrie. Le reste provenait d’Afrique, d’Amérique du Sud, d’Europe, d’Asie et de tout le Moyen-Orient.

Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG