Quelques jours seulement avant les élections, Netanyahu dit aux électeurs de droite qu’il construira 3 500 maisons, reliant effectivement la colonie de Maale Adumim à Jérusalem dans un projet qui avait été abandonné en raison de la condamnation internationale

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a déclaré mardi qu’il allait de l’avant avec un plan de construction de quelque 3 500 maisons dans la colonie de Ma’ale Adumim dans la zone E-1 de Cisjordanie, un projet gelé après les critiques internationales.

« J’ai donné l’ordre de publier immédiatement pour dépôt le plan de construction de 3 500 logements dans E-1 », a déclaré Netanyahu, en utilisant un terme administratif pour désigner la première phase d’un processus de planification.

Les opposants palestiniens et étrangers au plan avaient averti que la construction de maisons dans la région pourrait diviser la Cisjordanie, couper les Palestiniens de Jérusalem et affaiblir encore plus leurs espoirs d’un État contigu.
« Cela avait été retardé de six ou sept ans », a déclaré Netanyahu dans un discours prononcé six jours avant la troisième élection nationale en moins d’un an, dans lequel le leader de droite cherche à soutenir les colons et leurs partisans.

Le plan E-1 étendrait la ville de Ma’ale Adumim, la connectant effectivement à Jérusalem, à environ 15 minutes en voiture.

La semaine dernière, Netanyahou a annoncé qu’il relançait un projet de construction de 3 000 nouvelles maisons de colons à Givat HaMatos en Cisjordanie, à la périphérie de Jérusalem.
Les Palestiniens et une grande partie du monde considèrent les colonies israéliennes en Cisjordanie, capturées en Jordanie lors de la guerre des Six Jours de 1967, comme illégales en vertu du droit international. Les États-Unis et Israël le contestent.

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars