» Les deux agresseurs portaient des gants noirs et avaient l’air professionnels, agiles. J’ai attrapé celui qui était près de moi, pour lui demander ce qu’il faisait chez moi. Il m’a ensuite donné des coups de pied à plusieurs reprises, me laissant des ecchymoses et quelques blessures.  » Si tu cries, tu es mort », m’a-t-il dit.  »

L’écrivain juif français Marek Halter a été agressé à son domicile parisien par deux personnes cagoulées vendredi soir.

«Je m’étais assoupi dans mon fauteuil lorsque j’ai senti une présence et vu un homme cagoulé au-dessus de moi, et un autre à ma porte», a expliqué l’écrivain au quotidien Le Figaro.

Il a ajouté: « Les deux portaient des gants noirs et avaient l’air professionnels, agiles. J’ai attrapé celui qui était près de moi, pour lui demander ce qu’il faisait chez moi. Il m’a ensuite donné des coups de pied à plusieurs reprises, me laissant des ecchymoses et quelques blessures. « Si tu cries, tu es mort  », m’a-t-il dit.  »

«Ils voulaient me faire peur, me prévenir», dit-il.

Marek Halter prépare un nouveau livre intitulé «Un monde sans prophètes» qui sortira le mois prochain.

Les deux agresseurs seraient passés par une fenêtre de son domicile. Marek Halter, qui a porté plainte auprès de la police, a déclaré que les deux agresseurs n’avaient rien volé. «Ils ont sorti et laissé ma carte de crédit sur la table, pour montrer en quelque sorte que ce n’était pas ce qui les intéressait. Ils ont également pris mes clés, comme s’ils avaient l’intention de revenir  », a-t-il déclaré.

L’intellectuel d’origine polonaise a été agressé à plusieurs reprises dans sa vie. «Habituellement, on crie quelques mots antisémites ou racistes mais là, rien, comme s’ils voulaient juste me prévenir.»

 

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars