Son Altesse le Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, prince héritier d’Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont été nommés pour le prix Nobel de la paix 2021 pour leur contribution à la conclusion de l’accord de paix historique entre les deux pays, selon le bureau du Premier ministre israélien.

 

« Le lauréat du prix Nobel de la paix, Lord David Trimble, a soumis aujourd’hui la candidature du Premier ministre Benjamin Netanyahu au prix Nobel de la paix, en même temps que celle du prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed bin Zayed », a déclaré le bureau du Premier ministre israélien dans un communiqué publié mardi 24 novembre, cité par Spoutnik.

L’ancien premier ministre d’Irlande du Nord Trimble a reçu le prix Nobel de la paix en 1998 pour ses efforts visant à trouver une solution pacifique au conflit en Irlande du Nord. Comme Trimble est lui-même lauréat du prix Nobel de la paix, il a le privilège de proposer d’autres candidatures pour ce prix. En attendant, le comité du prix Nobel examinera les candidatures de Sheikh Mohamed et de Netanyahu.

« Conformément aux règles du prix Nobel, puisque Trimble est lauréat du prix Nobel de la paix, sa décision de nommer le Premier ministre Netanyahu amènera le comité à discuter de la question », a ajouté la déclaration du bureau du Premier ministre israélien.

En septembre, le président américain Donald Trump a été nommé pour le prix Nobel de la paix de cette année pour avoir aidé à négocier l’accord de paix d’Abraham entre les Émirats arabes unis et Israël. Christian Tybring-Gjedde, membre du Parlement norvégien, a proposé la candidature de Trump après avoir négocié avec succès l’accord de normalisation des liens entre les deux nations du Moyen-Orient.

Trump, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le Cheikh Mohamed avaient publié une déclaration commune le 13 août, annonçant qu’ils avaient accepté la normalisation complète des relations entre Israël et les Émirats arabes unis. Qualifiant cet accord de percée historique, ils ont déclaré qu’il ferait progresser la paix dans la région du Moyen-Orient et qu’il témoignait de la « diplomatie et de la vision audacieuses » des trois dirigeants.

Le lauréat du prix Nobel de la paix 2021 – sélectionné par un comité de cinq membres nommés par le Parlement norvégien – ne sera pas annoncé avant octobre prochain.

Les candidatures pour le prix le plus prestigieux du monde doivent être envoyées au comité Nobel norvégien avant le 1er février. Les candidatures peuvent être proposées par un groupe de personnes et d’organisations sélectionnées, notamment des législateurs nationaux, des chefs d’État, d’anciens lauréats, des professeurs dans certains domaines et certaines institutions internationales. En 2020, le comité a reçu 318 nominations pour le prix Nobel de la paix, dont 211 étaient des personnes et 107 des organisations. Le lauréat était le Programme alimentaire mondial des Nations unies.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :