L’incident s’est produit moins d’un mois après que 45 personnes ont été tuées dans la tragédie de Meron. Au moins huit des 167 blessés sont dans un état grave. un responsable de la municipalité a déclaré qu’il avait mis en garde contre la tenue d’événements dans un lieu de fortune. La police a affirmé que des arrestations par négligence pourraient avoir lieu.

Deux hassidim de karlin de 12 et 40 ans ont été tués et 167 blessés dimanche soir, veille de Chavouot, après l’effondrement des gradins lors d’un service de prière de masse dans une synagogue de fortune de la ville de Givat Zeev, au nord-ouest de Jérusalem.

Des centaines de personnes se trouvaient dans la synagogue des Hassidim de Karlin au moment de l’effondrement. Les deux victimes sont un garçon de 12 ans et un homme de 40 ans. Selon le Magen David Adom, 167 personnes ont été transférées dans divers hôpitaux, dont cinq dans un état grave et critique et dix autres dans des conditions modérées .

Le chef du conseil régional de Givat Zeev, Yossi Abrahami, a déclaré que les autorités locales avaient mis en garde contre la tenue de l’événement dans la synagogue de fortune, car elle ne répondait pas aux normes de sécurité.

« Le Conseil a communiqué avec toutes les autorités compétentes et a alerté sur cette question. Nous avons fermé [le lieu] et mis des affiches avertissant que le site était dangereux, il ne nous était donc pas possible de réaliser un événement ici », a-t-il déclaré.

Le commandant de la police du district de Jérusalem, Doron Turgeman, a affirmé que les forces de sécurité avaient envoyé une lettre détaillée définissant les conditions dans lesquelles l’événement pourrait avoir lieu. Et il a ajouté que des arrestations pour négligence allaient être effectuées.

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :