Une déclaration conjointe rare de Netanyahu et Gantz indique que la fermeture durera au moins deux semaines et comprendra la fermeture des magasins, des lieux de divertissement et la restriction de la circulation depuis la maison; les écoles resteront partiellement ouvertes pendant certaines années

Israël entamera son troisième confinement national dimanche à 17 heures pour limiter la propagation croissante du coronavirus, ont déclaré mercredi le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Benny Gantz dans un rare communiqué conjoint.

Le confinement durera deux semaines, mais sera prolongé de deux autres si l’objectif de moins de 1 000 nouvelles infections par jour n’est pas atteint. Le pays a connu une spirale d’infections quotidienne à plus de 3000 et a connu mardi un taux de positivité de 5,7%.

À l’instar du précédent confinement qui s’est terminé à la mi-octobre, le public sera interdit de voyager à plus d’un kilomètre de chez lui et interdit d’entrer dans les résidences dans lesquelles il ne vit pas; les lieux de commerce et de divertissement seront fermés; les restaurants ne pourront assurer que des livraisons de nourriture; les entreprises non publiques pourront fonctionner à 50% de leur capacité; les transports publics fonctionneront à 50% de l’horaire habituel; et les rassemblements sociaux seront limités à 20 personnes en plein air et 10 personnes à l’intérieur.

Contrairement aux deux précédents confinements, les écoles resteront partiellement ouvertes aux étudiants, les jardins d’enfants, de la Kitta 1 à 4 et de la Kitta 11 à 12, suivant des cours en personne de 8h à 13h, tandis que les classes d’éducation spécialisée resteront inchangées. Les parents pourront laisser leurs enfants à l’école entre 7h et 14h.

Le transfert d’enfants entre deux parents qui ne vivent pas ensemble se poursuivra également sans interruption.

Gantz et Netanyahu ont pris la décision lors de discussions mercredi soir auxquelles ont participé le ministre de la Santé Yuli Edelstein, le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri, le ministre des Sciences Izhar Shay et le conseiller à la sécurité nationale Meir Ben-Shabbat.

La décision doit encore être approuvée par le cabinet lors d’une réunion prévue avant vendredi soir.
Le professeur Nachman Ash, tsar des coronavirus, a déclaré mercredi plus tôt qu’un troisième confinement national était « inévitable ».

Ash a déclaré qu’Israël aurait « 3 000 morts supplémentaires » du pathogène dans les deux prochains mois si le gouvernement ne mettait pas en œuvre des mesures sanitaires sévères dès que possible.
« Il faut comprendre qu’il n’y a pas d’échappatoire à un autre confinement », a-t-il déclaré. «S’ils [le gouvernement] avaient agi conformément à nos recommandations il y a deux semaines, cela aurait pu être évité».

Le professeur a déclaré que le taux d’infection avait considérablement augmenté, y compris des cas graves, et qu’il monterait en flèche encore dans les semaines à venir si le gouvernement poursuivait sa politique de «rester sans rien faire».
« Jusqu’à présent, nos prévisions ont été exactes, ne mettons pas en danger la santé publique. Aidez-nous à réduire l’infection », a déclaré Ash.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :