Israël traite l’épidémie du coronavirus “avec la plus grande sévérité”, a déclaré dimanche à Ynet le ministre de la Santé Yaakov Litzman.

Ynetnews

Litzman a minimisé un rapport dans une publication de Yedioth Ahronoth, selon laquelle aucune politique n’était en place pour detecter le coronavirus à l’aéroport international Ben Gourion. Le ministre a déclaré que, bien qu’Israël exige deux semaines de mise en quarantaine pour les personnes suspectées d’avoir contractee le virus, contrairement à d’autres pays, les patients étaient autorisés à passer cette période chez eux et non dans un établissement médical.
“Il y aura une surveillance à l’aéroport, mais il n’est pas certain que nous annoncerons comment cela se déroulera”, a déclaré Litzman.
“Nous trouverons un moyen de renforcer cela”, a-t-il ajouté.

 

Pendant ce temps, des dizaines d’Israéliens sont rentrés en Israël dimanche sur les deux derniers vols au départ de Pékin autorisés à atterrir à Ben Gourion jusqu’à nouvel ordre. Les employés de l’ambassade de Chine à Tel-Aviv ont également été autorisés à entrer dans le pays à condition qu’ils subissent la période de quarantaine de deux semaines.
Israël a suspendu tous ses vols directs vers la Chine en raison de l’épidémie.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a averti samedi qu’il serait “impossible d’empêcher totalement l’entrée du coronavirus dans le pays.
“Nous ne prenons pas de risques inutiles”, a déclaré Netanyahu.
«Le virus est déjà présent sur les cinq continents et dans plus de 25 pays. Nous sommes conscients du fait qu’il est impossible d’empêcher complètement l’entrée du virus. Par conséquent, nous serons prêts à l’avance à faire face au virus après sa première entrée en Israël », a-t-il déclaré.
Un communiqué publié par le bureau du Premier ministre a déclaré: “L’État d’Israël a déjà pris des mesures préventives et a été parmi les premiers pays à décider de vols restrictifs et des entrées terrestres pour ceux en provenance de Chine”.

Netanyahu devait également se réunir dimanche avec les ministres et les fonctionnaires concernés pour poursuivre l’examen de la question, selon le communiqué.

 

Litzman, avec le ministre de l’Intérieur Arye Deri, se rendra dimanche à l’aéroport Ben Gourion pour vérifier le stand de l’Autorité de la population et de l’immigration afin de voir les plans de fermeture des personnes qui se trouvaient en Chine.

Partout en Israël, de nombreux voyageurs récemment rentrés au pays sont constamment amenés pour des inspections médicales, soupçonnés d’avoir contracté le virus. Un de ces individus a été libéré de l’hôpital de Soroka samedi soir et attend, au moment de la rédaction du présent rapport, les résultats des analyses de sang.

Une femme dans la cinquantaine des hauteurs du Golan a été envoyée dimanche au centre médical Baruch Padeh après son retour d’un voyage d’affaires en Chine 10 jours auparavant. Elle attend également les résultats des tests.

Le Bureau des organisateurs du tourisme gère une salle d’activités spéciale pour les groupes de touristes arrivant de Chine, travaillant en contact permanent avec les ministères de la Santé, du Tourisme et de l’Intérieur.

Les groupes de touristes qui étaient censés voler de la Jordanie à Israël en Chine tout au long du week-end n’ont pas pu le faire en raison des annulations de vols entre Israël et la Chine.

Des groupes de touristes chinois sont attribués en coopération avec l’Association des hôtels israéliens, qui a organisé leur hébergement conformément aux directives du ministère de la Santé. Pendant ce temps, les guides touristiques tentent désespérément de calmer les voyageurs.
 

 

Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG