Les personnes qui peuvent prouver qu’elles sont basées dans le pays seront autorisées à entrer conformément aux nouvelles mesures annoncées.

Ynetnews

Israël a annoncé mercredi qu’il a interdit l’entrée aux non-ressortissants, à moins qu’ils ne soient résidents et puissent prouver que le centre de leur vie se trouve dans le pays, selon un communiqué de la Population and Immigration Authority. “Après deux semaines de restriction d’entrée aux voyageurs qui ne sont ni citoyens ni résidents de l’Etat d’Israël, le ministère de la Santé a recommandé des mesures de prévention plus strictes afin de stopper la propagation du coronavirus”, indique le communiqué.

Des exceptions seront faites pour ceux dont la vie est basée en Israël, a-t-il ajouté. La mesure est immédiatement entrée en vigueur.

Israël a 433 cas confirmés de COVID-19 depuis mercredi après-midi, aucun décès n’a été signalé.

Mercredi, lors d’une interview accordée à la radio de l’armée, le ministre israélien de la Sécurité publique, Gilad Erdan, a prédit que le pays se dirigeait vers un “arrêt complet” avertissant “c’est une décision inévitable”.

Israël devait ouvrir mercredi des stations de test au volant à travers le pays, mais les responsables du ministère de la Santé ont été contraints de retarder en raison d’une pénurie de kits de test.

WhatsApp Vous êtes témoin d'un événement?
%d blogueurs aiment cette page :