Le Premier ministre promet de vacciner toute la population adulte d’ici la fin avril, ce qui, selon lui, signifierait la fin de la crise des coronavirus en Israël; plus de 3,7 millions d’Israéliens – plus de 40% – ont reçu les deux doses de vaccin

Israël a inoculé plus de la moitié de sa population de 9,3 millions d’habitants et a poursuivi lundi la réouverture d’une plus grande partie de son économie. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui risque d’être réélu ce mois-ci, a promis de vacciner l’ensemble de la population adulte d’ici la fin avril, ce qui, selon lui, signifierait «nous sommes sortis de la crise des coronavirus».

Il est apparu lors d’une conférence de presse à Tel Aviv avec Janet Lavi-Azulay, une Israélienne devenue la 5 millionième personne en Israël à être vaccinée. Au total, Israël a vacciné environ 80% de sa population adulte, donnant aux décideurs suffisamment de confiance pour commencer à rouvrir des magasins, des restaurants, des clubs de santé et des clubs de musique ces derniers jours.

Bon nombre de ces commodités ne sont disponibles que pour ceux qui peuvent prouver qu’ils ont été vaccinés ou se sont rétablis du virus.
Israël a gagné des applaudissements internationaux pour avoir agi rapidement pour vacciner sa population et a administré plus de 8,7 millions de doses du vaccin Pfizer à sa population de 9,3 millions d’habitants. Plus de 3,7 millions d’Israéliens – plus de 40% – ont reçu les deux doses requises pour une immunité maximale.

%d blogueurs aiment cette page :