Amit et Tal Biran et leurs deux enfants, Tom et Eitan ( Photo: Facebook )

L’accident a eu lieu à Stresa, station balnéaire du Piémont, dans le nord de l’Italie. Il serait dû à la rupture d’un câble, sur la partie la plus haute du parcours, entraînant la chute de la cabine dans laquelle se trouvaient quinze personnes.

 

Lundi, un enfant de cinq ans se bat encore pour sa vie en Italie après que son petit frère, ses parents et ses arrière-grands-parents maternels aient tous péri lorsqu’un téléphérique a percuté le flanc d’une montagne dans une station balnéaire alpine.

L’accident de Stresa s’est produit dimanche après-midi alors que la cabine, avec 15 personnes à bord et une capacité maximale de 35 personnes, était à environ 100 mètres du sommet. Quatorze passagers sur 15, dont cinq Israéliens, ont perdu la vie dans l’accident.

Les victimes israéliennes ont été identifiées comme étant Amit Biran, 30 ans, sa femme Tal, 26 ans, leur fils Tom, âgé de deux ans, et les deux grands-parents de la mère – Itshak, 81 ans, et Barbara Cohen, 71 ans. Le seul survivant de la tragédie est le fils de cinq ans du jeune couple, Eitan, très gravement blessé et actuellement hospitalisé à l’hôpital Regina Margherita de Turin.

Le tout-petit est actuellement pris en charge par la sœur d’Amit, Aya, tandis que le frère et le père de Tal devaient s’envoler pour l’Italie plus tard dans la journée.

Selon des proches, Amit et Tal vivaient dans la ville de Fabia, dans la province de Lombardie, dans le nord de l’Italie. Amit y a étudié la médecine et a travaillé comme gardien de sécurité dans l’école Habad de Milan.

Les grands-parents de Tal vivaient en Israël et sont arrivés en Italie pour rendre visite à leur petite-fille quatre jours seulement avant la catastrophe.

«J’ai perdu mon frère Amit, ma belle-sœur Tal et leur petit Tom», a déclaré la sœur d’Amit, Aya, aux médias italiens. «J’ai découvert [la tragédie] par un SMS d’amis qui m’ont écrit des messages de condoléances. Je ne savais pas au début ce qui s’était passé et au début j’ai pensé qu’un autre missile était tombé en Israël. Alors, j’ai appelé mon frère et il n’a pas répondu, ma belle-sœur non plus. À ce moment-là, j’ai réalisé que quelque chose s’était passé.  »

Aya, qui vit en Italie depuis 17 ans, a déclaré que le tout-petit avait subi une blessure à la tête très compliquée dans l’accident.

Le trajet en téléphérique de 20 minutes, populaire auprès des touristes, relie Stresa au sommet de 1 500 mètres (4 900 pieds) de la montagne Mottarone et offre des vues spectaculaires sur les Alpes.

Le ministre italien des infrastructures, Enrico Giovannini, a annoncé une enquête sur ce qu’il a appelé « un événement dramatique que nous suivons le plus attentivement ». Les procureurs de Milan ont ouvert une enquête sur l’homicide involontaire et la négligence.

Le téléphérique a été fermé entre 2014 et 2016 pour travaux de maintenance.

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :