Un nouveau projet mondial visant à faire mettre les Téfilines au plus grand nombre de juifs possible a lieu lundi à la mémoire d’Ariel Tzadik, qui a consacré d’innombrables heures à mettre les Téfilines aux juifs et a perdu la vie le jour de Lag Baomer, dans la tragédie de Meron.

Ariel Tzadik, un éminent Hassid Habad du quartier de Bait Vegan à Jérusalem, était connu comme un grand Baal Hessed, toujours à la recherche de moyens d’aider d’autres personnes dans le besoin. Il était très actif dans l’organisation de cours de Torah pour les mekuravim. Il a consacré son énergie aux Mivtsaim du Rabbi, et particulièrement le Mivtza Téfilines. Il avait un programme hebdomadaire de Mivtsaïm tous les vendredis au stand Chabad du Kotel.

A Lag B’omer de cette année, Ariel était l’une des 45 victimes qui ont perdu la vie lors du tragique accident au kever de Rashbi sur le mont Meron.

Chabbat, les familles et les connaissances des victimes ont célébré leur Chlochim, trente jours après leur décès tragique. La famille d’Ariel, souhaitant poursuivre son héritage d’Ahavat Israel et de Mivtsaïm, a décidé de lancer un projet de Téfilines d’une journée pour honorer sa mémoire.

Le projet Meron Tefillin a lieu aujourd’hui lundi 20 Sivan, 31 mai. Avec de nombreuses personnes aux États-Unis marquant le Memorial Day , la journée est parfaite pour faire Mivtsaïm et proposer de mettre les Tefilines aux passants juifs.

 

Les organisateurs de la campagne vous proposent également d’envoyer vos photos par email à [email protected]

%d blogueurs aiment cette page :