L’accord était une bonne nouvelle pour une industrie durement touchée par la pandémie et une demande globale plus faible.

 

Les bourses du diamant d’Israël et de Dubaï ont signé un accord visant à promouvoir la coopération dans le cadre d’un accord susceptible de stimuler le commerce direct entre les principaux centres diamantifères du Moyen-Orient.

L’accord a été annoncé jeudi deux jours après qu’Israël et les Émirats arabes unis ont signé un accord historique pour normaliser les relations et marque un nouveau développement dans la collaboration économique.

L’accord sur le diamant, finalisé lors d’une cérémonie de vidéoconférence, était une bonne nouvelle pour une industrie durement touchée par la pandémie de coronavirus et par une demande mondiale globalement plus faible.

 

 

Dans le cadre de cet accord, l’Israel Diamond Exchange (IDE) ouvrira un bureau à Dubaï et le Dubai Multi Commodities Centre (DMCC) en ouvrira un à Ramat Gan, qui abrite la bourse israélienne.

Les deux parties ont déclaré qu’elles partageraient leur expérience et leurs connaissances, travailleraient pour promouvoir le commerce bilatéral et collaboreraient à des expositions, des visites et des conférences. Ils ont également convenu d’organiser une foire du diamant israélo-Dubaï qui se tiendra à Dubaï et à Ramat Gan et de promouvoir le commerce électronique.

Israël est l’un des principaux exportateurs de diamants polis. Le président de l’IDE, Yoram Dvash, a déclaré que Dubaï, avec sa zone franche et ses conditions commerciales pratiques, est devenue l’un des centres diamantaires les plus importants au monde.

Le Dubai Diamond Exchange fait partie du DMCC appartenant au gouvernement. La valeur totale des diamants bruts et polis échangés à Dubaï l’année dernière a dépassé 23 milliards de dollars, a déclaré le DMCC.

« Cet accord attirera des entreprises dans l’émirat et stimulera le commerce régional et international de cette pierre précieuse », a déclaré Ahmed Bin Sulayem, président exécutif du DMCC et président de la Dubai Diamond Exchange.

Les exportations israéliennes de diamants ont chuté de 28% en 2019 à 4,9 milliards de dollars. Traduit du khaleej times

 

La bourse du diamant à Tel Aviv

%d blogueurs aiment cette page :