Le Beth Habad de Flagstaff, en Arizona, a inauguré un centre communautaire juif de 7 millions de dollars situé sur un terrain de 9000 m2 et comprenant une synagogue, une salle de réception, une cuisine casher, un mikvah et des logements pour invités.

Collive

Il y a 13 ans, Barst Gershater, un habitant de Flagstaff, en Arizona, se trouvait dans son bureau lorsque quelqu’un est venu frapper à sa porte. Le Rav Dovi Shapiro demanda s’il pouvait entrer et bavarder. Le Rav Shapiro et son épouse, ‘Haya, étaient nouveaux en ville en tant que co-directeurs de Habad de Flagstaff, commençant tout juste à servir les résidents locaux; touristes au Grand Canyon et à Sedona; et des étudiants de l’université voisine du nord de l’Arizona.

«Cette réunion a changé toute ma vie», a déclaré Gershater. Il porte maintenant une kippa, étudie les textes juifs tous les jours et est devenu un habitué des offices du Chabbat. «Comme beaucoup de gens, je suis juste chanceux que le Rav Shapiro ait frappé à ma porte», a déclaré Gershater.

Le 5 septembre, Gershater a rejoint des centaines de sympathisants de Habad pour célébrer l’inauguration du nouveau Beth Habad : une structure de 4000 m2 située sur un terrain de 9000 m2 et comprenant une synagogue, une salle sociale, une cuisine casher, un mikva, des salles de classe, des bureaux et des logements d’invités. Il se souvient de la première fois où les Shapiro commençaient  leur Chli’hout de chez eux, avec un Sefer Torah dans le salon et l’expansion dans une devanture devenue trop petite. Il parle avec émotion du moment où Habad a élargi son personnel en y accueillant le Rav Shmulik Moscowitz et son épouse Yael, entrés en fonction en 2016.

«Nous avons maintenant cette nouvelle synagogue, qui est au-delà du spectaculaire – juste l’espace, c’est phénoménal», a déclaré Gershater, qui, avec son épouse, Wendy Weed, a contribué généreusement à la campagne de construction. “Le Rav est l’un de mes amis les plus proches, ce que j’ai donné n’est en rien comparable à ce que j’ai reçu!”.

 Le maire Coral Evans et le superviseur du comté, Art Babbott, ont pris part à l’inauguration du centre Molly Blank, qui porte le nom de la mère d’Arthur et Michael Blank. Arthur Blank, cofondateur de Home Depot et propriétaire des Atlanta Falcons, s’est adressé à la foule lors de l’inauguration.

«Malheureusement, dans notre société polarisée, les centres communautaires tels que celui-ci sont des havres de paix vitaux qui nous rassemblent et nous unissent à travers les valeurs partagées de service, de foi et d’amour», a déclaré Blank aux personnes rassemblées. «En fin de compte, le centre Molly Blank est une source d’inspiration. Il a inspiré mon frère et moi pendant de nombreuses années, et maintenant, Le Rav Dovi et vous-même le portez toujours, pour créer ces liens affectifs profondément enracinés dans nos cœurs et nos âmes. C’est l’héritage dont la personne la plus inspirante de ma vie serait fière, ma mère.»

Michael Blank, offrait 2 millions de dollars si les fidèles pouvaient collecter 1 million de dollars. Le projet a fini par coûter près de 7 millions de dollars. «Il aurait été important [pour ma mère] de disposer d’un centre pour le judaïsme dans le nord de l’Arizona», dit Blank, ajoutant qu’elle avait passé du temps avec lui et son épouse dans la région. Les frères ont coupé le ruban lors du gala et les membres de la communauté ont eu la chance de visiter la nouvelle installation.

Monique Bowman a amené ses deux jeunes filles, Talia Chaves, 8 ans, et Emma Bowman, 2 ans, à l’événement. Elle se dit enthousiasmée par les opportunités que le nouveau bâtiment offrira à ses enfants et à la communauté, espérant que le nouvel espace de Habad offrira encore plus de programmes aux enfants. «JHabad a travaillé très dur pour mener cette campagne de sensibilisation afin de faire savoir aux gens qu’il existe une communauté juive ici», a déclaré Bowman, qui est dans la communauté depuis 14 ans maintenant. “Avant d’avoir entendu parler de Habad, je ne fréquentais aucune communauté juive.”

Après la cérémonie d’ouverture de l’après-midi, a été organisé un dîner VIP ce soir-là et le week-end, le dîner et les services du Chabbat battaient leur plein. «À cause de notre position en Arizona, nous avons toujours été un centre pour les gens du monde entier», déclare Gershater. «Maintenant, j’ai le sentiment que c’est vrai, mais plus largement, nous allons attirer encore plus de gens à Flagstaff qui pourront faire partie de cette belle communauté.»

 





































































 

 

Publicités
WhatsApp CONTACTEZ HASSIDOUT.ORG