L’Iran, avec une population de plus de 81 millions d’habitants, a été le pays du Moyen-Orient le plus durement touché par l’épidémie.

“Jusqu’à présent, quelque 25 millions de personnes en Iran ont contracté le nouveau coronavirus”, a déclaré samedi le président iranien Hassan Rohani.

“Entre 30 et 35 millions de personnes supplémentaires sont également susceptibles de contracter la maladie”, a indiqué M. Rohani, citant un rapport du ministre de la Santé.

“Le rapport du ministre suggère que dans les mois à venir le nombre de personnes à hospitaliser sera deux fois plus élevé que celui des cinq derniers mois”, a poursuivi M. Rohani.

Le président iranien a déclaré qu’il est probable que jusqu’à la fin de l’année iranienne actuelle, qui se terminera le 20 mars 2021, le pays sera aux prises avec la maladie.

Il a appelé les autorités sanitaires à fournir suffisamment de matériel médical et de services de traitement pour faire face à la hausse des infections par le nouveau coronavirus.

Depuis le début de la pandémie, l’Iran n’avait signalé que 271.606 cas de COVID-19 et 13.979 décès.

 

WhatsApp Vous êtes témoin d'un événement?
%d blogueurs aiment cette page :