Les membres de la communauté juive de Reykjavik, en Islande ont ​​accueilli avec joie le premier Sefer Torah d’Islande lors d’un événement historique organisé le Rav Avraham Feldman, Chalia’h du Rabbi dans cette ville.

Les habitants et les invités de tous les âges ont pris part à l’écriture des dernières lettres, à la procession dans les rues accompagnée de musique et au dîner de fête.

Le nouveau Sefer Torah a été offert par la famille Krausz de Zurich qui a été rejoint par le Chalia’h en Suisse, Rav Mendel Rosenfeld.
« Les gens ont été impressionnés par ce qui se passait », a déclaré le Rav Avraham Feldman. « Une femme nous a dit: ‘Je pensais que je serais gênée par cette cérémonie, mais je suis tellement fière. »

Ce qui a ajouté à la composante historique de l’événement, c’est que les dernières lettres ont été écrites la semaine dernière à l’ambassade américaine d’Islande.

Dans ses remarques, l’ambassadeur Jeffrey Ross Gunter a fait part de l’engagement indéfectible des États-Unis en faveur de la liberté de religion dans le monde.

Il a déclaré que cela signifie défendre le droit de tous à vivre sa vie selon sa conscience et à pratiquer librement, soulignant que c’est l’une des principales priorités du président Donald Trump.
«Je suis honoré de me trouver avec le Rav Feldman et les dirigeants des communautés juives du monde entier ici ce soir alors que nous célébrons le premier Sefer Torah en Islande», a déclaré l’ambassadeur Gunter. «C’est historique et félicitations au Rav Feldman alors qu’il développe la communauté juive d’Islande contribuant aux valeurs que nous, les Américains, chérissons tous.»

La cérémonie a été dirigée par le Rav et Mouchky Feldman qui ont été rejoints par leurs parents Rav David et Rivi Feldman, et Rav Alexander et Leah Namdar, Chlou’him du Rabbi en Suède.

 

 













 

 











 









5

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars