Pour la première fois à la Réunion, la communauté juive a organisé conjointement avec la mairie de Saint-Paul l’allumage public de la fête de Hanouka ce mercredi 16 décembre à 19h au Débarcadère.

freedom.fr

Etaient présents :
Huguette Bello, maire de Saint-Paul,
Mme Carpin, conseillère municipale chargée du culte,
Le rabbin de la Réunion Sibony Mendel,
Le Président de l’association juive de l’île de la Réunion, Marc Obadia
Le Président du groupe inter-religieux de la Réunion, Idriss Issob Banian
Monsieur Salim

La cérémonie a commencé par le discours de Huguette Bello “Le conseil municipal et moi-même sommes heureux de participer à cette Hanouka publique et de partager le sens et le message que nous inspire cette fête. Pour le peuple juif Hanouka est au cœur de son destin, mais Hanouka inspire l’humanité entière car c’est une histoire qui porte en elle l’expérience humaine universelle avec toutes ses souffrances et toutes ses salut. C’est l’histoire de la persévérance c’est l’histoire du courage au milieu des persécution. Nous avons besoin de cette lumière pour traverser ces temps difficiles de crise sanitaire. La municipalité de Saint-Paul a souhaité participer à cet événement afin de partager ce message de lumière et d’espoir avec tous dans l’espace public.” Elle conclut son discours par une prière en hébreu, lu un verset et a souhaité une bonne fête de Hanouka à tous.

Le Président de l’association juive de l’île de la Réunion, Marc Obadia, a pris la parole par la suite pour remercier la municipalité : “Nous, la communauté juive de la Réunion, nous sommes honorés de pouvoir faire cet événement à Saint-Paul. C’est un moment exceptionnel pour nous Madame Bello. Vous avez compris le sens de Hanouka. Les mots que vous avez dit sont d’une justesse“. Il termine son discours en remerciant également Idriss Issop Banian de sa présence et en lui passant la parole.

Le Président du groupe inter-religieux de la Réunion a quant à lui exprimé son bonheur de participer à cette célébration, avec ses “amis de la communauté juive ici à Saint-Paul à deux pas de l’océan. Que ce savoir vivre ensemble soit une lumière dans notre cœur.”

Mendel Sibony, le rabbin de la Réunion a pris la parole par la suite. “Le message de Hanouka est un message universel, il y a une tradition dans l’allumage des bougies de Hanouka : c’est de mettre la hanouka, le chandelier près de la porte. Or, ce soir on se trouve justement à la porte de Saint-Paul. Le Débarcadère c’est la porte de la Réunion, la porte historique de la Réunion, du peuplement Réunionnais. Ce n’est pas un hasard d’être ici. La hanouka allumée ce soir, ici près de la porte de la Réunion, va éclairer l’extérieur. Elle va éclairer la métropole, qui va éclairer le monde entier.》

Il explique par la suite la symbolique de l’allumage des bougies. “Il ne faut pas se contenter de sa lumière, de sa bougie qu’on a en soi. Le but c’est d’aller éclairer les autres, éclairer son entourage. Je pense que la Réunion est un exemple pour la métropole et pour le monde, grâce à sa culture et son vivre ensemble. Ici on peut être un exemple du vrai vivre ensemble, du respect des religions. Ce soir nous allons allumer le monde pour sortir de cette crise.”

La bougie tutrice (chamache) a été allumée par Huguette Bello, suivie par Idriss Issop Banian pour la 1ère bougie, Salim pour la 2ème bougie, Mme Carpin pour la 3ème bougie, M. Allouche la 4ème bougie, M. Zerdoun la 5ème bougie, M. Benatan, doyen de la communauté, la 6ème bougie et enfin le jeune Nessim (Kevin) Mimouni, représentant l’avenir de la communauté juive de la Réunion, pour la 7ème bougie.

 

 

Abonnez-vous à Hassidout.org par Email

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir tous les nouveaux articles dans votre boite e-mail.

 
Widget not in any sidebars