Que serait le peuple juif sans ses mères ?
L’image de la mère juive est indissociable du paysage du judaïsme. Les nombreuses blagues sur nos mamans attestent de la place qu’elles prennent dans nos cœurs.
Ainsi, si notre peuple doit son existence à nos matriarches, à Sarah, Rivka, Ra’hel et Léa, Bilea et Zilpa, les dernières ont marqué encore plus notre destin.
Notre Paracha voit la naissance des tribus d’Israël et, fait remarquable, se sont les mères qui ont donné les noms de Réouven, de Chimeon, de Lévi et de leurs frères. Ainsi, la mère marque de son empreinte l’identité du fils.
La ‘Hassidout rappelle que dans la conception d’un enfant, le rôle de la mère est précisément de donner forme, chair et sang à l’enfant en devenir durant la gestation. Plus tard, lorsqu’il grandira, elle trouvera les mots les plus appropriés pour le guider et lui montrer le chemin qui lui est propre.
Voilà pourquoi nos matriarches furent les seules capables de définir l’identité de leurs enfants.
Vivre avec son Temps – Paracha Pensée Quotidienne inspirée des enseignements du Rabbi de Loubavitch Proposée par Rav Eliahou DAHAN, Lille

Judaïsme Nord sur Youtube c’est aujourd’hui :
501 vidéos sur la Paracha
77 vidéos d’histoires ‘hassidiques
70 vidéos sur la Guéoula
49 vidéos pour vivre le Temple
37 vidéos sur Pirké Avot
Et des dizaines de conférences organisées par la commission culturelle de l’Aci de Lille
https://www.youtube.com/channel/UC8T84bthC5KNbFOPsBLxEuQ/playlists
Abonnez-vous

%d blogueurs aiment cette page :